editorial

En ce mois de L’Aquilone, faut-il réinventer la pornographie? Taboue un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout; elle est partout, s’invitant insidieusement dans votre lit.

Nom de nom, L’Aquilon change de nom (et devient L’Aquilone pour le mois de mars)!

Avec ce 5e festival de films, l’expérience Dead North réussit à s’imposer tel un incontournable rendez-vous du mois de février. Ce sont plus de 30 films réalisés durant les deux derniers mois aux TNO et au Yukon qui sont présentés durant quatre jours dans la grande salle du cinéma de Yellowknife.

Je n’arrive pas à laisser le Projet Gazier Mackenzie (PGM) tranquille. Je le vois qui pointe son long cou à chaque décision politique sur les ressources fossiles arctiques.

Que ce soit les compressions budgétaires des programmes d’études postsecondaires, la planification stratégique concernant les langues officielles, les constructions des gymnases pour les écoles francophones, et le financement des programmes de prématernelle, le ministre Moses doit répondre en chambre à différents sentiments des résidents du Nord : grogne, incompréhension, anxiété, espoir?

Lundi, comme des dizaines d’autres Ténois de toutes croyances et incroyances, je me suis rendu au Centre islamique de Yellowknife. Pour la vigile.

La décision du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest d’accepter l’offre d’Ottawa sur les transferts en santé est discutable. Et « discutable » est ici le terme approprié.

2017 s’annonce avec ambition aux TNO!

Avec une rétrospective en main, il est plus simple de faire un bilan.

Le premier soir où je suis arrivé à Yellowknife, j’ai découvert la rotonde de l’école Allain St-Cyr remplie de parents d’élèves et de membres de la communauté impatients et intéressés aux plans des phases I et II de l’agrandissement de l’école francophone de la capitale. L’enjeu était de faire de la place pour accueillir et satisfaire le secondaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages