Un tambour géant dans le paysage de Fort Good Hope

Le tambour est un symbole important des cultures et des traditions autochtones. (Crédit photo : Curtis Manuel)

Le tambour est un symbole important des cultures et des traditions autochtones. (Crédit photo : Curtis Manuel)

Un gigantesque tambour longe depuis peu la Route d’hiver qui relie Fort Good Hope et Colville Lake.
Ce nouvel attrait touristique représente un symbole puissant pour le peuple déné.

Karine Lavoie - IJL – APF — Territoires

Rassemblant une quarantaine de personnes de la communauté de Fort Good Hope, c’est le 15 mars dernier que s’est déroulée la cérémonie d’inauguration entourant le dévoilement d’une gigantesque sculpture représentant un tambour déné.

Un chant de prière, une danse du tambour ont ponctué la célébration de cette création plantée à 37 kilomètres de la communauté de Fort Good Hope sur la route d’hiver menant à K’áhbami´túé (Colville Lake). D’une taille de 5,94 mètres de hauteur par 6 mètres de diamètre, ce tambour fabriqué d’acier intempérique et recouvert d’une patine rouillée indique l’endroit où la route d’hiver croise le cercle arctique.

Financé par le Fonds pour la relance et la croissance par l’investissement dans le tourisme, cette sculpture a été conçue d’après un véritable tambour fabriqué par le petit-fils de Viviane Edgi-Manuel, agente de développement économique au gouvernement K’asho Got’ine.

Ne’Rahten Development Ltd., qui est la branche commerciale de la Yamoga Land Corporation du Sahtu a, quant à elle, dirigé le projet et a chargé l’agence Inkit de Yellowknife de concevoir et de fabriquer l’enseigne.

« Des projets comme le tambour arctique deviennent le symbole de la beauté et de la diversité des Territoires du Nord-Ouest et des progrès que nous commençons à voir en ce qui concerne la reconnaissance et l’importance des peuples et des cultures autochtones », déclare la première ministre Caroline Cochrane dans une lettre félicitant la bande dénée de Fort Good Hope.

 

Puissance du symbole

Le choix d’utiliser le tambour dans la conception de cette œuvre d’art est lourd de sens : « Le tambour est sacré pour les Dénés, atteste Marty Ann Bayha, surintendante régionale pour le Sahtu, qui s’est exprimée au nom de la Ministre Caroline Wawzonek. Il est tenu et joué en l’honneur de ceux qui sont décédés, où il est joué pour célébrer. Aujourd’hui est une célébration mémorable alors que nous participons au dévoilement officiel de cet incroyable monument. »

Curtis Manuel, résident de Fort Good Hope, a pris part à la cérémonie. Il et abonde dans le même sens : « Notre tambour, c’est comme un battement de cœur pour moi. Dans ma culture, le tambour est comme la prière ; vous emportez vos énergies, bonnes ou mauvaises, à la danse du tambour et donnez tout au cercle, dit-il. Nos ancêtres qui sont au-dessus de nous les prennent et les donnent au tout puissant créateur. »

Il insiste également sur l’importance et la symbolique de cette création pour son peuple : « Pour moi, cela signifie que les K’asho Got’ine sont toujours là. »

Pour Cara Lynn, une autre résidente de Fort Good Hope présente à la cérémonie d’inauguration, la présence d’un tel monument dans la communauté représente un véritable honneur et est une source de fierté. « L’emplacement est sacré pour notre peuple, car c’était un sentier utilisé par les ancêtres », explique-t-elle.

« Le sentiment général lors de la cérémonie d’ouverture est qu’il y avait beaucoup d’excitation et une bonne énergie parmi la foule », ajoute-t-elle.

 

Attrait touristique

La sculpture du tambour pourrait devenir un arrêt pour les visiteurs des Territoires du Nord-Ouest : « Nous espérons que l’enseigne du tambour sera un phare pour les voyageurs, affirme Marty Ann Bayha. Nous avons tellement de sites et d’activités uniques et spectaculaires que le tambour est un ajout remarquable à notre vaste gamme d’attraits touristiques. »

Par son caractère unique, cette attraction sera promue par Tourisme TNO lorsque les voyageurs seront à nouveau admis au territoire. « C’est la seule structure accessible par route et par eau qui marque le cercle arctique aux TNO », affirme la PDG de Tourisme TNO, Donna Lee Demarcke.

Selon elle, avec les investissements en cours pour améliorer le réseau routier, cet attrait deviendra d’autant plus important pour la communauté. « Le potentiel touristique du tambour sera grandement amélioré lorsque la Route de la vallée du Mackenzie sera terminée, car cela permettra aux visiteurs d’emprunter ce chemin pendant les mois d’été, période durant laquelle on compte la majorité des visites routières aux TNO », conclut-elle.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.