Sortie de crise : Un adulte ténois sur deux «entièrement» vacciné

Un individu est considéré comme pleinement vacciné 14 jours après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

Un individu est considéré comme pleinement vacciné 14 jours après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

Les TNO affichent le deuxième taux d’immunisation le plus élevé au pays, mais les jeunes et certaines régions résistent.

D’ici fin juin, 18 800 nouvelles doses du vaccin Moderna devraient arriver aux TNO, ce qui porterait le total de doses reçues à 75 100. C’est suffisant pour vacciner 37 550 personnes, puisque deux doses sont requises.

Jusqu’à présent, 56 300 doses ont été reçues, dont 4700 à la mi-avril. Depuis fin décembre, quelque 45 000 doses ont été administrées, dont 25 000 premières doses et 20 000 deuxièmes doses.

« Le Centre national des opérations et l’Agence de la santé publique du Canada ont alloué 18 800 nouvelles doses du vaccin Moderna en avril, mai et juin pour permettre de vacciner 85 % de notre population adulte ainsi que les résidents de l’extérieur des TNO », détaille par courriel le gestionnaire aux communications du ministère de la Santé et des Services sociaux, Damien Healy.

Le nombre total d’adultes aux TNO est d’environ 34 400, rapportait en février dernier l’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Kami Kandola. Ainsi, 85 % représentent près de 30 000 personnes.

Sur les quelque 45 000 doses administrées jusqu’à présent, environ 4300 l’ont été à des résidents de l’extérieur des TNO.

Sur le tableau de bord qu’utilise le gouvernement pour informer la population du progrès de la vaccination, il est inscrit que « seules les personnes détentrices d’une carte d’assurance-maladie des TNO qui était valide au cours des deux dernières années sont comprises dans les taux de vaccination des résidents des TNO ». Ainsi, une personne qui réside et travaille au TNO, mais qui n’a pas encore sa carte d’assurance-maladie territoriale, ne sera pas comptabilisée parmi les résidents, qu’elle travaille au café du coin ou dans une mine.

Un individu est considéré comme pleinement vacciné 14 jours après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin. À l’échelle du territoire, 51 % des adultes sont pleinement vaccinés et 63 % le sont partiellement.

Les champions de la vaccination sont les gens de la région de Fort Smith, avec 61 % d’adultes pleinement vaccinés et 7 % partiellement vaccinés. Suit ensuite la région de Dehcho, avec, respectivement, 59 % et 8 %. La région tli?cho est celle où le vaccin a été le moins largement administré. Seulement 36 % des adultes de ce secteur sont pleinement et 10 % en partie.

Les femmes semblent plus enclines à se faire vacciner : 54 % des Ténoises d’âge adulte sont complètement vaccinées, contre 48 % pour les hommes.

À 23 % entièrement vaccinés, les 18-19 ans sont les moins immunisés.

À partir du groupe d’âge 45-49 ans, plus de la moitié des résidents sont pleinement vaccinés. Plus les personnes sont âgées, plus le pourcentage de vaccination augmente, jusqu’à atteindre 96 % chez les plus de 80 ans.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages