Paul Delorey (1949-2021), un bâtisseur francophile

28 janvier 2021
(Crédit photo : Batiste Foisy)

(Crédit photo : Batiste Foisy)

Dans le hall de l’Assemblée législative, un autel est dressé pour rendre hommage à l’ancien président de la chambre Paul Delorey, décédé le 1er février, à l’âge de 71 ans. Celui qui a occupé le poste de député de Hay River Nord de 1999 à 2011 et qui a trôné comme président durant huit ans a été un allié des francophones.

« Mes parents connaissaient Paul depuis très longtemps, et ont toujours parlé français avec lui », se souvient, au micro de Radio Taïga, le conseiller municipal de Hay River Robert Bouchard qui avait succédé à M. Delorey comme député. Paul Delorey représentait Hay River Nord lors de la fondation de l’école francophone Boréale, que ses deux petits enfants ont d’ailleurs fréquentée.

« Il laisse un lègue important à sa communauté, souligne M. Bouchard. Quand une chose devait se réaliser, c’est Paul qu’il fallait appeler. Il a mis l’épaule à la roue et s’est engagé bénévolement dans des projets qui font aujourd’hui partie de Hay River. » Grand joueur de curling, Paul Delorey avait notamment fait partie de l’équipe canadienne lors du tournoi de la coupe Strathcona en Écosse, en 1998. Il a aussi été entraineur pendant 22 ans. 

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages