Ouverture

Ça y est, la Fédération franco-ténoise s’est ouverte à la membriété individuelle.


Ça fait plus d’un an que les membres ont adopté cette résolution, mais il fallait une autre AGA pour que se déroule le processus d’élection des nouveaux membres.


Avec ses six sièges à remplir, trois à Yellowknife, un à Hay River, Fort Smith et Inuvik, la FFT a ouvert son CA à trois administrateurs individuels, quatre si l’on compte le président. Alors qu’un seul poste a été rempli par une personne qui ne représente pas un organisme déjà affilié à la FFT, c’est un pas dans la bonne direction.


Le temps va venir où les campagnes de recrutement vont porter fruit, où les efforts d’explication des rôles d’un administrateur et de sa charge de travail auront pour effet d’informer et d’intéresser les membres individuels à s’impliquer.
Depuis toujours dans les organismes franco-ténois, il y a eu ouverture à la nouveauté. Quelle AGA n’a pas élue un ou une Ténoise nouvellement arrivée sur son CA ? Un ou une qui a dit oui, mais qui ne savait pas trop à quoi s’attendre quand on l’a proposée au pied levé.


Les nouvelles idées, le dynamisme, l’ouverture d’esprit des nouveaux mixés avec l’expertise, les contacts et la mémoire corporative des anciens ne peuvent qu’être bénéfiques au développement des organismes communautaires.

Le journal L’Aquilon est un membre associé corporatif de la FFT, qui ne possède pas le droit de vote.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages