YKIFF 2020 : Nos 5 choix

Le film Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault, adapté du roman de Jocelyne Saucier, est présenté dans le cadre du YKIFF.

Le film Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault, adapté du roman de Jocelyne Saucier, est présenté dans le cadre du YKIFF.

Avec 54 courts et longs-métrages, même auto-isolés, on ne peut pas tout voir.  L’Aquilon vous a sélectionné 5 films à télédévorer durant le YKIFF.


À voir en famille
Family Routes, Keith Robinson, 47 minutes

Ce documentaire suit le périple en canot aux confins du Denendeh d’une famille de Yellowknife, Leanne Robinson, Dwayne Wohlgemuth et leurs deux jeunes enfants, Emilie et Aleksi. 107 jours d’un quotidien ponctué d’aventures et de découvertes. Inspirant.

 

À voir pour rire en français 
Jeepboys, Alec Pronovost, 19 minutes

Encore une histoire de voyage, mais cette fois-ci, totalement fictive : Simon réussit à obtenir de son patron un congé pour rendre visite à sa petite-amie à Toronto. Seul bémol, conduire jusqu’à destination avec un collègue excentrique. Rythmé de mélodies country, leur paisible trajet sera perturbé par un évènement « cataclysmique ».
 

À voir en jogging
The Arctics, Naomi Mark/Marty O'Brien, 1 heure
Sport, culture et traditions. Les deux réalisateurs ont suivi pendant de longs mois la préparation de l’édition avortée des Jeux d’hiver de l’Arctique 2020.

 

À voir pour son actualité brulante

No visible Trauma, Robinder Uppal/Marc Serpa Francoeur, 1 heure 37 minutes
En 2018, les agents du service de police de Calgary ont infligé le taux le plus élevé de blessures et de décès de toutes les grandes villes canadiennes. Alors que l’actualité mondiale est ponctuée de manifestations contre la brutalité policière, les réalisateurs ont suivi le parcours de trois victimes de violences policières, à l’image de l’enlèvement et du passage à tabac d’un jeune immigrant du Ghana.

 

À voir pour la liberté des personnages :
And the Birds  Rained Down (Il pleuvait des oiseaux), Louise Archambault, 2 heures 07 minutes
Charlie, Tom et Boychuck ont fui à des kilomètres de la civilisation pour s’installer dans la forêt de l’Abitibi. Trois ermites dont la tranquillité est perturbée par la mort de l’un deux, l’arrivée d’une jeune reporter et d’une ainée, fuyant un centre psychiatrique. Ce film de 2019, adaptation du roman de Jocelyne Saucier, a reçu plusieurs prix lors du gala Québec Cinéma. Notamment pour les interprétations de la regrettée Andrée Lachapelle et de Gilbert Sicotte.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.