Les Snowbuddies gardent le fort

04 février 2021
(Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

(Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

Cliquez ici pour lire le journal en entier. 

 

Oui, il y aura bel et bien une glissade au festival Snowking — ou plutôt «Snowbuddy» — cette année. Armé de sa perceuse, Billy Joe Yellowsnow, alias Cameron Buddo, l’un des artisans de ce pays des merveilles de neige, prend la pose tout au haut de ce qui deviendra, en mars, l’attraction la plus courue aux TNO.

Depuis cinq semaines, à l’emplacement habituel sur la baie de Yellowknife, l’équipe s’affaire à bâtir un parc d’attractions hivernal conforme aux consignes de la santé publique. La thématique du festival cette année, les dinosaures.

Pour ériger les structures de neige, une souffleuse projette le «mortier» dans le coffrage de bois où deux ouvriers le compressent du mieux qu’ils peuvent avec leur poids et des pelles. «Il faut bien se protéger quand la souffleuse envoie la neige, c’est comme une mini avalanche», rapporte Patrice Tremblay, dit Patr Ice. À la fin du processus, les braves, comme Marty One-Boot (Martin Réhak), sont quasi transformés en abominables hommes des neiges. Coup d’œil.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages