Le Collège nordique francophone honoré

« Je salue le leadeurship dont vous tous, nos lauréats, avez fait preuve, ainsi que ce vous avez accompli », déclare le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, R.J. Simpson, lors de la cérémonie virtuelle de remise des prix du Cercle du ministre. (Capture d’écran : Youtube)

« Je salue le leadeurship dont vous tous, nos lauréats, avez fait preuve, ainsi que ce vous avez accompli », déclare le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, R.J. Simpson, lors de la cérémonie virtuelle de remise des prix du Cercle du ministre. (Capture d’écran : Youtube)

Il est peu commun qu’un organisme francophone soit honoré pour une contribution à d’autres cultures que la sienne.

Le Collège nordique francophone s’est vu décerner le prix 2020 du Cercle du ministre pour la culture et le patrimoine dans la catégorie groupe pour son leadeurship exceptionnel dans la sensibilisation des Ténois à la protection, la préservation et la célébration des cultures uniques du Nord.

Le Collège donne différents cours de langue, dont le Tlicho. Avec l’éditeur Chenelière Éducation, il a récemment créé Rendez-vous nordiques, un cahier d’apprentissage du français langue seconde dont le contenu reflète les différentes cultures et langues des TNO.

« Je suis très contente et très fière du prix, affirme la directrice générale du Collège nordique francophone, Josée Clermont. Ça vient rejoindre les valeurs du Collège, comme la diversité. […] On voit notre rôle comme faisant le pont entre les différentes cultures aux Territoires du Nord-Ouest. »

Mme Clermont dit que le Collège n’a pas seulement été honoré pour son ouverture aux autres cultures, mais pour son partenariat avec les établissements représentant ces autres cultures, comme le Collège Aurora et le Dechinta Bush University. « C’est notre mission de rapprocher les gens de différentes cultures, de diminuer les préjugés », note-t-elle.

 

Vers la nouvelle Loi sur l’éducation

Le contenu des Rendez-vous nordiques sera enrichi et mis en ligne cet automne ; autrement, il faudra attendre à 2022 avant de voir de nouvelles formations s’ajouter au menu du Collège nordique francophone.

« Nous nous préparons pour la Loi sur l’éducation postsecondaire, qui sera en vigueur en 2022, explique Mme Clermont. Nous travaillons sur les processus, les exigences du gouvernement sur l’assurance qualité. »

Les autres lauréats des prix 2020 du Cercle du ministre pour la culture et le patrimoine sont Myrna Pokiak, Rosalind Mercredi, Angelina Fabien, Lawrence Nayally et Kaysea Fountain. Les lauréats sont « reconnus et respectés dans leur milieu respectif en raison de leur leadeurship, de leur participation et de leur importante contribution aux arts, à la culture et au patrimoine ».

Les prix ont été décernés le 2 mars par le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, R. J. Simpson, mais l’identité des lauréats n’a été révélée que le 2 juin dernier.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.