En bref : La colonne du 30 aout

29 août 2019

Marins d’eau douce
Navigateurs et armateurs petits et grands sont attendus dans le vieux Yellowknife, le 31 aout prochain à l’occasion de la 10e course de microbateaux Old Town Sailors Pound Regatta. Les navires qui s’élanceront sur les eaux tumultueuses de la baie de Yellowknife n’auront ni moteur ni capitaine, puisqu’il s’agit de petites embarcations fabriquées à la main. Le défi consiste à bricoler un petit bateau capable de franchir la bouée d’arrivée. Tout ce qui flotte est accepté, mais les systèmes de commandes électroniques sont interdits. Si vous n’avez pas le temps de fabriquer votre propre vaisseau, vous pourrez aussi faire la location de splendides voiliers de bois gossés à la main par Sa Majesté le Snowking. Le joyeux rassemblement a lieu à 17 h, au quai public. Départ de la course à 19 h.

Démolition du bureau d’information touristique
L’édifice qui abritait le Centre des visiteurs de Yellowknife sera démoli. C’est la décision qu’a prise le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, selon un document déposé à l’Assemblée législative par le ministre de l’Infrastructure Wally Schumann. « La démolition de l’édifice est la solution la plus avantageuse, compte tenu de la vétusté du bâtiment », peut-on lire dans le document déposé le 20 aout en réponse à une question écrite du député de Frame Lake, Kevin O’Reilly. L’édifice posé sur des pilotis plantés à même le fond du lac Frame est évacué depuis 2017. L’association de commerçants qui l’opérait jusque là s’est sabordée et a transféré la propriété du bâtiment chancelant au gouvernement territorial qui aurait depuis dépensé plus de 600 000 $ pour en assurer l’intégrité. Les travaux de démolition devraient couter à peu près le même montant, alors qu’on estime que la réfection du bâtiment aurait couté plus de deux-millions de dollars.

Prix Jeanne-Dubé
La période de mise en candidature est lancée en vue de la remise du Prix Jeanne-Dubé. La distinction offerte par la Fédération franco-ténoise est décernée à une personne s’étant illustrée pour son implication communautaire « exemplaire » dans la francophonie ténoise. Vous connaissez un. e Franco-Ténois.e d’exception ? Vous pouvez suggérer une candidature accompagnée d’un court texte d’appui (moins de 500 mots) et l’envoyer par courriel à l’adresse communicationsfft@franco-nord.com. Le prix sera remis le 28 septembre prochain à l’occasion de la 40e Assemblée générale annuelle de la FFT.

Votre voix à la radio
En cette période de rentrée, l’unique radio francophone des TNO est à la recherche de talents. Si vous souhaitez soumettre un projet d’émission hebdomadaire, seul ou en équipe, de contenu musical ou de création orale, c’est le temps de le faire. Une émission matinale quotidienne sera également présentée sur les ondes du 103,5 FM à compter de la mi-septembre et l’apport de chroniqueurs bénévoles passionnés est souhaité. Bibliovore ? Cinéphile ? Maniaque de jeux de société ? Inconditionnel de la chasse et de la pêche ? Ou aficionados des arts undergrounds ? Communiquez avec la station au civr@radiotaiga.com ou passez au studio de la Maison Laurent-Leroux (5016 48e Rue) pour discuter de vos collaborations. Formation en mise en ondes et en animation offerte.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages