En bref : La Colonne du 9 avril 2021

08 avril 2021

 2Frères au NACC

Le duo folk rock québécois 2Frères offrira une prestation sur écran géant au Northern Arts and Cultural Centre, le jeudi 15 avril. La formation en lice pour le prix Juno du meilleur album francophone présentera le spectacle « À tous les vents » du nom de leur album paru en 2020. Le concert en direct est présenté par l’Association franco-culturelle de Yellowknife dans le cadre de la tournée Coup de cœur francophone. Il faut absolument se rendre sur place pour assister au concert puisque le spectacle virtuel enregistré au Planet studio de Montréal ne sera pas diffusé en ligne. Les billets sont disponibles sur le site Web du NACC au cout de 25 $ (15 $ pour les membres de l’AFCY). En raison des règles sanitaires, seules 50 places sont disponibles.

 

Les Jeux d’hiver de l’Arctique de retour en 2023

C’est un autre délai pour les Jeux d’hiver de l’Arctique. La prochaine édition se tiendra dans la région de Wood Buffalo, dans le nord de l’Alberta du 29 janvier au 4 février 2023. Initialement organisés à chaque deux ans, la COVID-19 aura eu raison de l’édition 2022 des Jeux, ainsi que celle de 2020. Ce report n’affectera pas la candidature de la région de Matanuska-Susitna en Alaska pour les Jeux d’hiver de l’Arctique 2024, selon le comité organisateur.

 

Prix pour l’inclusivité

Connaissez-vous une personne, une entreprise ou un organisme qui a fait des efforts pour améliorer l’accès des services aux personnes handicapées ? Les prix pour l’accessibilité et l’inclusion des personnes handicapées sont de retour. L’évènement clôture la Semaine nationale de l’accessibilité et les prix sont remis par la ministre responsable des personnes handicapées, Julie Green. Les candidatures sont ouvertes aux bénévoles, aux membres des collectivités et aux entreprises qui ont aidé à rendre les Territoires du Nord-Ouest plus inclusifs. On peut soumettre une candidature en consultant les détails sur le site Web du gouvernement territorial. Les résidents ont jusqu’au 30 avril pour soumettre leur candidature et les lauréats seront annoncés le 4 juin. 

 

Retour du Colonel : le serveur de CKLB plante

On apprenait récemment que l’ouverture anticipée d’une nouvelle enseigne de la chaine de restauration rapide Poulet Frit Kentucky à Yellowknife aura lieu dans moins d’un mois. Une cérémonie d’ouverture sur invitation seulement doit se tenir le 7 mai devant le restaurant qui sera situé sur la rue Old Airport. Le 6 avril, quelques minutes après que la station de radio CKLB ait annoncé la nouvelle en exclusivité, leur site Web serait tombé momentanément en panne en raison d’une trop grande affluence. C’est en tout cas ce qu’a indiqué un journaliste de la station sur Twitter. La fermeture du populaire restaurant de poulet frit en 2015 avait causé un émoi dans la capitale territoriale et avait notamment fait l’objet d’un chapitre complet du livre Midnight Light du journaliste indépendant Dave Bidini.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.