En bref : La Colonne du 26 février 2021

26 février 2021

 

Festival Naka : tout le mois de mars

 

La troisième édition du festival Naka, qui signifie « aurores boréales » en wii`lii`deh, se tiendra du 1er au 31 mars. Celui-ci met de l’avant les aurores et la culture nordique grâce à plusieurs évènements comme, par exemple, des cours sur la science des aurores ou l’art de les photographier, la diffusion de films, une exposition virtuelle de mode, des récits d’histoires autochtones. « Le festival Naka est une occasion unique d’explorer et de célébrer la culture du Nord et les aurores, a déclaré la mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, par voie de communiqué. J’encourage tout le monde à participer, que ce soit en ligne ou en personne. » La Ville de Yellowknife, la Première Nation Dénés Yellowknives, l’Alliance métisse du Slave Nord, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et l’organisme Tourisme TNO ont collaboré au lancement du festival. Tous les détails des activités sur le site www.yellowknife.ca/NAKA.

 

Prix d’alphabétisation

Huit personnes ont vu leurs accomplissements soulignés par la remise des prix d’alphabétisation. Sept d’entre elles ont reçu l’un des Prix d’alphabétisation du ministre des TNO, programme créé en 2002, et l’autre a reçu le Prix d’alphabétisation du Conseil de la fédération, remis tous les ans, dans chaque province et territoire, depuis 2004. Les Prix d’alphabétisation du ministre des TNO félicitent les apprenants jeunes et adultes, les éducateurs, les organismes et les entreprises des TNO pour leurs réalisations. Les apprenants primés cette année : Cassidy Lennie-Ipana et Mataya Gillis, d’Inuvik, ont décroché le Prix d’alphabétisation du ministre, catégorie Jeune apprenant, pour avoir « créé un magazine gratuit pour les jeunes Inuvialuits ». Susan Chaffee, de Yellowknife, a obtenu celui dans la catégorie Apprenant adulte grâce à sa participation « enthousiaste » et au partage de sa culture autochtone dans sa classe au Centre d’alphabétisation de Yellowknife. Enfin, William Maltus, aussi de Yellowknife, a reçu le prix de l’apprenant d’une langue seconde pour ses « progrès incroyables depuis qu’il a commencé des cours de français au Collège nordique francophone », en 2020, peut-on lire dans le communiqué émis par le gouvernement territorial.

 

Consultation sur les eaux transfrontalières

Le gouvernement territorial invite les Ténois à soumettre leurs commentaires sur deux initiatives, soit le « nouveau Plan d’action de 2021 à 2025 de la Stratégie sur la gestion des eaux et des documents d’intentions pour les ententes sur la gestion des eaux transfrontalières avec le Yukon », peut-on lire dans son communiqué de presse. Le public peut envoyer ses commentaires par courriel à nwtwaterstrategy@gov.nt.ca ou, pour le Plan d’action, remplir, d’ici le 15 mars, un sondage en ligne sur le site internet du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles.

 

Colis en retard

Les retards de livraison des colis chez Postes Canada continuent à se faire sentir partout au pays, y compris dans les territoires. « Notre réseau subit de fortes pressions actuellement. Depuis le début de la pandémie, Postes Canada suit les directives des autorités de santé publique et applique d’importantes mesures de sécurité pour protéger ses employés et sa clientèle. Ces mesures, conjuguées aux volumes élevés de colis, ralentissent notre capacité de traitement », a déclaré l’entreprise dans un communiqué, le 18 février. Postes Canada a rappelé qu’il faut communiquer avec son service à la clientèle ou utiliser son système en ligne pour repérer un colis et non demander aux employés des comptoirs postaux.

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages