En bref : La Colonne du 22 janvier 2021

21 janvier 2021

Participation record à Walk to Tuk

Un nombre record de participants additionneront les kilomètres lors de la 11e édition du défi Walk to Tuk. Quelque 5900 personnes se sont inscrites, formant 495 équipes dont 371 d’origine ténoise. Chaque équipe doit marcher — ou jogger, skier, etc. — un total de 1658 km en moins de huit semaines, soit la distance du fleuve Mackenzie de Fort Providence à Tuktoyaktuk.

Ce défi hivernal, organisé par la NWT Recreation and Parks Association, a comme mission de faire bouger les Ténois durant les mois les plus froids de l’année. Des équipes issues de 29 des 33 collectivités des Territoires du Nord-Ouest se sont enregistré cette année, de quoi rendre l’organisation « fière », a affirmé par voie de communiqué la directrice aux activités Bri Krekoski.

 

Cinéma et humoristes au NACC

Le film Une colonie de Geneviève Dulude-De Celles sera présenté en français, avec sous-titre en anglais, au Northern Arts and Cultural Centre, le 23 janvier prochain. L’Association francoculturelle de Yellowknife (AFCY), qui organise cette soirée cinéma, vous invite à réserver l’une des places limitées en appelant le NACC en semaine ou l’AFCY le weekend (8 $ admission générale ; gratuit membre AFCY).

Si vous avez envie de rire, c’est le 27 janvier qu’il faut mettre à votre horaire. L’AFCY propose une « drôle de soirée » au NACC animée en personne par une artiste de la relève ténoise, Andréanne Simard, avec cinq humoristes de la relève québécoise en direct sur écran géant. Medhi Bousaidan y sera. Encore là, il faut réserver sa place (25 $ admission générale ; 15 $ membre AFCY).

 

Accusations levées contre l’ex-sous-ministre

Tout compte fait, l’ancien sous-ministre de l’Administration des terres, Willard Hagen, n’aura pas à répondre des accusations de voies de fait graves qui pesaient contre lui. À l’ouverture de son enquête préliminaire, qui devait avoir lieu le 13 janvier, la procureure de la Couronne a annoncé que les accusations étaient levées. M. Hagen, âgé de 72 ans, était le principal suspect dans une affaire d’agression à l’arme blanche à Yellowknife pour laquelle il avait été arrêté en février 2020. Un couteau ensanglanté aurait été trouvé dans sa demeure lors d’une perquisition. La Couronne dispose d’un an pour réintroduire les accusations. M. Hagen a démissionné de son poste de sous-ministre en septembre 2019, peu après qu’il ait émis des commentaires injurieux à l’égard du député de Frame Lake sur le réseau social Facebook.

 

Assemblées de comté

Les travaux de l’Assemblée législative reprennent le 3 février. À l’approche de la reprise parlementaire, de nombreux députés tiennent des assemblées de comté pour prendre le pouls de leurs concitoyens. Avec la pandémie, ces assemblées ont lieu le plus souvent en ligne. Jusqu’à présent, les députés suivants ont annoncé leurs assemblées virtuelles respectives : la députée de Great Slave, Katrina Nokleby, le député de Yellowknife North, Rylund Johnson, le député de Frame Lake, Kevin O’Reilly et la députée de Kam Lake, Caitie Cleveland, rencontrent tous leurs commettants le mardi 26 janvier, alors que la députée de Yellowknife Centre, Julie Green, convie ses concitoyens le mercredi 27 janvier. Pour de plus amples renseignements, contactez le bureau de circonscription de votre député.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages