L'envol de la musique classique dans le romantisme_12

L’enthousiasme de Gioacchino Rossini pour la composition de musique d’opéra est consolidé lorsque, à 18 ans, il déménage de Bologne à Venise. C’est dans cette ville réputée pour son rayonnement artistique qu’il fait la rencontre de Gaetano Rossi, librettiste qui s’attèle alors à la rédaction d’un livret adapté de la farce La cambiale di matrimonio de Camillo Federechi. Gioacchino apprécie l’effet comique de cette histoire mettant en scène un riche commerçant venu d’Amérique qui arrive à Londres et offre de l’argent à celui qui lui fera connaitre une femme de moins de trente ans pour la marier. Le père de Fanny lui offre sa fille sans considérer qu’elle est amoureuse d’un autre homme. La trame narrative, pleine de scènes dramatiques et comiques, aboutie sur une fin heureuse. Cela inspire Gioacchino à composer son premier opéra-comique : La cambiale di matrimonio, dont la première est présentée en 1810, au Teatro San Moisè de Venise avec un grand succès.

À partir de ce moment, Gioacchino entreprend la composition d’autres opéras qui sont présentés à Venise, à Bologne et à Milan. Durant cette période, il demeure toujours à Venise, où il reste jusqu’en 1815. C’est le début d’une période riche en production dans laquelle il compose autour de trois opéras par année en plus de cantates — dont la complexité structurale diffère de l’opéra en ce sens que ce genre n’a pas de mise en scène théâtrale. Les opéras de Rossini remportent de grands succès, dont deux de ses opéras qu’il a composés lors de sa période vénitienne : la pietra del paragone (pierre de touche) qui est un opéra-comique dont l’ouverture est considérée comme l’une des plus belles du répertoire, et l’opéra Tancredi, dont le livret est rédigé par Gaetano Rossi à partir de la tragédie Tancrède de Voltaire, parue en 1760.

En 1815, Gioacchino signe un contrat avec Domenico Barbaja, un riche homme d’affaires en charge de plusieurs théâtres de Naples et d’ailleurs en Europe. Parmi ceux-ci, on compte le théâtre de San Carlo de Naples qui est un des plus importants pour les présentations d’opéras. Le théâtre héberge sa propre compagnie de musiciens instrumentistes et vocaux sélectionnés parmi les meilleurs. Rossini accepte de devenir leur directeur et déménage à Naples pour y rester environ sept ans. Durant cette même période, il reçoit aussi des commandes d’autres théâtres, dont le théâtre Argentina de Rome pour lequel il compose et présente son célèbre opéra-comique Le Barbier de Séville.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.