L'éditorial du 3 avril 2020

C’est dans le flou, que vont se dérouler ces prochaines semaines. Incertitudes, frustrations, annulations : toutes des embuches déstabilisant l’horizon planifié.
Mais le mois d’avril sera essentiel pour guider la progression de la lutte contre le nouveau coronavirus à savoir si la courbe s’aplatit ou non. Bien sûr à l’échelle territoriale, aux TNO, mais à l’échelle du pays et du reste du monde également.
Nous étions déjà isolés, direz-vous, mais nous avons vite fait le pas de suivre les recommandations sécuritaires adoptées par d’autres gouvernements. Si la situation empire, nous allons certainement devoir nous plier à d’autres restrictions plus drastiques.
Il semble que venu le mois de mai, nous ne pourrons pas faire ce qu’il nous plait. Toutefois, il faut se consoler des initiatives canadiennes alors que les différents gouvernements répondent à la crise avec compassion et conviction. Des initiatives qui permettent à plusieurs d’aborder les prochains mois avec ce brouillard printanier un peu moins épais.
La question est de savoir si ce virus reviendra nous infecter chaque année. Des recherches sont en cours, mais finalement, ce sera l’an prochain que l’on en sera certain. Comment vous organiseriez -vous si cette pandémie revenait et que les mesures d’isolement devaient être instaurées chaque année avec le temps des sucres ?
Cette crise mondiale est grave, elle affecte tout le monde. Restons positifs.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561