Inuvik change de look

Plan conceptuel des nouveaux espaces publics du parc Chief Jim Koe, au coeur d'Inuvik. (Courtoisie municipalité d'Inuvik)

Plan conceptuel des nouveaux espaces publics du parc Chief Jim Koe, au coeur d'Inuvik. (Courtoisie municipalité d'Inuvik)

Le nouveau Pavillon des évènements spéciaux d’Inuvik ouvrira ses portes le 19 juin avec le Arctic Market et un spectacle.

Le centre-ville d’Inuvik vit des transformations majeures alors que le Parc Chief Jim Koe se dote progressivement d’un pavillon, d’un centre des visiteurs et de terrains de baseball et de soccer.

« C’est un des plus gros projets de la ville d’Inuvik depuis un bout de temps, précise la mairesse Natasha Kulikowski. Nous avons eu notre usine de traitement des eaux il y a quelques années, mais c’est le second plus gros projet dans lequel nous sommes impliqués, avec du financement de plusieurs sources.

« Le parc est déjà bien utilisé par plusieurs groupes de la communauté, surtout l’été, poursuit la mairesse. Cet aménagement permettra une utilisation accrue et meilleure du parc. Avec ce nouveau pavillon, nous serons capables d’avoir des évènements, quelle que soit la température. »

L’agence CanNor et Patrimoine canadien investissent respectivement 475 000 $ et 562 000 $ dans les deux nouveaux édifices. La conception des nouveaux bâtiments a été confiée à la firme d’architectes A G Taylor.

 

Un pavillon de 270 places

La construction du Pavillon des évLa construction du Pavillon des évènements spéciaux s’est terminée en novembre 2020. Il est doté de 270 places, de deux scènes et de murs amovibles, qui seront d’ailleurs enlevés cet été. Le pavillon, qui peut être utilisé durant les quatre saisons, recevra éventuellement un nom aux couleurs plus locales.

Le spectacle de la Journée des Inuvialuits s’y est déroulé le 5 juin dernier, hors de la présence du public.

« Au départ, le gars du son était préoccupé par l’écho, mais ensuite ça a bien tourné, commente David Stewart, qui filmait le spectacle pour la Inuvialuit Communication Society. Les danses de tambour sonnaient bien. J’ai particulièrement aimé la lumière. Elle passe à travers la toile translucide ; ça fait une lumière douce. »

Une cérémonie privée aura lieu le 18 juin, réunissant les bailleurs de fonds et les représentants des organismes ayant contribué à la modernisation des infrastructures de loisirs de la ville. C’est le lendemain, le 19 juin, qu’aura lieu la véritable inauguration du pavillon, alors que débutera aussi le Arctic Market, le marché fermier local. Des artistes, dont l’identité n’a pas encore été dévoilée, se produiront à cette occasion.

 

Nouveau Centre des visiteurs

Le Arctic Market bénéficiera également d’espaces intérieurs et extérieurs dans le nouveau bâtiment adjacent au pavillon, sur le chemin Mackenzie. Ce bâtiment logera en outre le Centre des visiteurs ainsi que des locaux pour des réunions ou des expositions.

« Il y a le Centre des visiteurs du gouvernement à l’entrée de la ville, concède la mairesse d’Inuvik, mais il est seulement ouvert de juin à septembre. Ouvrir un second bâtiment nous permettra d’y installer notre office du tourisme. Nous aurons du personnel à l’année, et nous pourrons couvrir le temps où l’autre ne sera pas ouvert, et ainsi être ouverts les fins de semaine et le soir. »

Les espaces du nouveau Centre des visiteurs, dont la construction doit être terminée au début de l’hiver, seront aussi disponibles sur réservation pour des évènements comme des mariages.

Les travaux en cours perturbent l’occupation habituelle des espaces. Par exemple, les espaces verts du Parc ne seront pas accessibles cet été.

La municipalité d’Inuvik entend trouver du financement pour compléter la revitalisation du parc Chief Jim Koe avec, entre autres, du paysagement, des toilettes et de l’art public.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.