Gouvernance : Et la Ville de Norman Wells??

24 janvier 2019
Le 16 janvier 2019, plusieurs niveaux de gouvernement assistent à la signature de l’entente de principe sur l’autonomie gouvernementale des Dénés et des Métis du Sahtu de Norman Wells. (Crédit photo : Denis Lord)

Le 16 janvier 2019, plusieurs niveaux de gouvernement assistent à la signature de l’entente de principe sur l’autonomie gouvernementale des Dénés et des Métis du Sahtu de Norman Wells. (Crédit photo : Denis Lord)

 Le maire Frank Pope est confiant d’avoir une bonne relation avec le futur gouvernement Tlego?´ hli? Got’i?ne?.
Denis Lord

Le maire de Norman Wells, Frank Pope, s’inquiète davantage d’un éventuel départ d’Imperial Oil que de la future autonomie gouvernementale des Dénés et Métis du Sahtu de Norman Wells.


La Ville n’a jamais été invitée à la table de négociations, affirme M. Pope. Elle y était représentée par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO).


L’entente de principe sur l’autonomie gouvernementale contient des dispositions sur l’avenir de la Ville. Elle stipule certaines modalités de consultation entre cette dernière et le gouvernement autonome de Norman Wells, ainsi que sur la cession de certaines terres municipales au gouvernement Tlego?´ hli? Got’i?ne?. Celui-ci sera doté de pouvoirs et responsabilités habituellement dévolus aux municipalités, comme la prévention des incendies, l’impôt foncier, etc.

Ensemble
« Les objectifs de la Ville et du gouvernement de Norman Wells peuvent aller de pair », assure Frank Pope, qui rencontrait le 19 janvier la présidente de la Société foncière de Norman Wells, Sherry Hodgson, pour parler d’enjeux communs. « Nous parlons, nous collaborons. Il y aura peut-être des accrochages, mais rien qui ne puisse être réglé. »


M. Pope a invité les négociateurs de la Société foncière et du GTNO à venir faire une présentation au conseil municipal, d’ici deux mois, sur les impacts de la création d’un gouvernement local sur les affaires municipales.


« Mais ma plus grande préoccupation, souligne le maire, c’est combien de temps L’Impériale va demeurer à Norman Wells. Ils apportent des revenus de taxe. » Il veut discuter de ce sujet avec la Société foncière de Norman Wells. Avec une estimation du temps que la compagnie pétrolière demeurera sur place, M. Pope croit que les deux parties pourraient faire de la planification stratégique sur l’économie locale.


Si la pétrolière quitte Norman Wells, les Autochtones deviendront majoritaires, analyse le maire. Ça pourrait être l’occasion, avance-t-il, de devenir un exemple de collaboration pour les autres collectivités.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.