Du poisson, du poisson

Diversifier les produits du Grand lac des Esclaves est un énorme pas vers l’avant pour l’expansion de l’industrie aquacole des TNO.

La diversification aura également l’avantage de puiser dans d’autres populations de poisson que le White fish. Va-t-on vendre de la truite grise, du grand corégone, de la lote de lac ou du doré… ?


Avec la diversité culturelle des TNO, viennent aussi différents gouts et différentes recettes. Des parties du poisson autres que les filets pourraient être mieux apprêtées pour la consommation. Quand va-t-on servir du caviar d’inconnu sur les tables européennes ?


Mais avant de viser l’international, l’usine de transformation certifiée à Hay River ouvre la voie à la distribution élargie sur le territoire ténois. Quelle satisfaction de trouver du corégone dans les présentoirs des épiceries ténoises ! Acheter local va finalement être plus facile avec cette ressource mieux distribuée.


Avec cette meilleure distribution, les pêcheurs verront leur travail mieux récompenser. Plus de pêcheurs, meilleur effort de pêche… les quotas fixés arriveront-ils à être comblés dans le futur ?


Avec ce nouvel élan, cette ressource pourra aussi gagner l’identité ténoise. Le Grand lac des Esclaves à une eau de qualité et de température différente des autres lacs des provinces canadiennes. La qualité, la finesse de la chair du poisson en bénéficie. Il existe aussi des modes de transformation qui peuvent développer la plus-value d’un produit : un poisson bio des TNO… c’est surement une couple de dollars en plus pour l’industrie, non ?


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages