Au rayonnement de la musique classique_9

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

Par un soir d’hiver de 1756, dans une des vallées que traverse traversées par la rivière Salzach, dans les Alpes autrichiennes, dans une chambre illuminée par des lampes qui utilisent l’huile de baleine comme combustible, Wolfgang Amadeus Mozart nait, dans la principauté archiépiscopale de Salzburg, l’un des 533 états du Saint-Empire romain germanique. Son père se nomme Johann Georg Léopold Mozart, connu comme Léopold Mozart.
Léopold Mozart est né en 1719 dans la ville d’Augsbourg des territoires germaniques. Dans cette ville, il fait des études primaires et secondaires au collège jésuite Saint-Sauveur, études qu’il termine avec la mention honorifique Magna Cum Laude en logique, sciences et théologie. Pendant ses études à Augsbourg, il développe sa passion pour la musique, devient un excellent violoniste et admire de Vivaldi. Il commence alors à développer des habiletés dans la composition musicale écrite. En 1737, il déménage à Salzburg pour continuer ses études de philosophie et de jurisprudence à l’Université Bénédictine et, en 1740, il publie sa première composition musicale, Sonate sei da chiesa, suivie par des cantates. Cela lui permet de commencer une carrière de violoniste et de professeur de la chorale de la cathédrale de Salzbourg, tout en travaillant pour les archevêques qui sont les représentants de la principauté de Salzbourg. Durant le reste de sa vie, il est compositeur, violoniste et directeur de chorale et d’orchestre célèbres.
Son œuvre comme compositeur est marquée par plus de cinq-cents compositions, dont la majorité sont des concertos, des symphonies et des divertimentos. Une des particularités de ses compositions est l’introduction des sons caractéristiques des scènes musicales, tel que les sons d’une fête paysanne dans Divertimento en ré majeur et de traineaux tirés par des chevaux dans Promenade musicale en traineau.
En 1747, il se marie avec Anna Maria Walburga Pertl, avec qui il aura sept enfants, dont seulement deux survivent : Maria Anne Mozart III (1751) et Wolfgang Amadeus Mozart (1756). L’année de la naissance d’Amadeus, il publie un des plus importants textes sur l’apprentissage du violon : Traité en vue d’une méthode fondamentale pour le violon. Il se consacre à l’éducation musicale de ses enfants et les présente devant des auditoires intéressés par la musique savante.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561