Au rayonnement de la musique classique_11

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

En 1762, pendant qu’il planifie la grande tournée de ses enfants en Europe, Léopold Mozart reçoit l’invitation de Maximilien III, prince électeur de Bavière auprès du Saint-Empire romain germanique, pour présenter Wolfgang et Maria Anna dans un concert à la cour de Munich. Le succès des enfants est suivi d'une invitation à présenter un concert à Vienne auprès de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche et sa fille Marie-Antoinette (future reine de France) qui a le même âge que Wolfgang Amadeus. Les succès de ces concerts encouragent Léopold dans sa planification du grand tour. Il contacte Johann Hagenauer, un riche commerçant qui ne le met pas simplement en contact avec son réseau, mais assure aussi le financement du voyage. Cela permet à Léopold d’obtenir la permission de suspendre son travail comme vice-maitre de chapelle pour l’Archidiocèse de Salzburg durant trois ans et partir, en 1763, en tournée avec toute sa famille.

Ils entament leur série de concerts à Munich, en 1673, à la cour de Maximilien III et continuent par Augsbourg, Schwetzingen, Mannheim, Mayence, Frankfort sur la Maine, Cologne, Aix-la-Chapelle et Bruxelles avant d’arriver à Paris. Maria Anna, âgée de onze ans, et Wolfgang, sept ans, donnent des concerts de violon et de clavecin. Leur public est constitué de la noblesse, des princes et des princesses d’Europe.

La famille Mozart demeure six mois à Paris et se mêle à la noblesse de Versailles. Dans ce contexte, Wolfgang rencontre Johann Schobert, compositeur et claveciniste qui travaille pour la maison de Louis François de Bourbon, qui lui montre les particularités de la musique galante (caractérisée par des mélodies simples). Sous son influence le prodige compose des sonates.

Londres sera la prochaine étape de la tournée des Mozart. C’est dans cette cité qu’ils font la rencontre de plusieurs grands compositeurs et musiciens. Parmi eux, Jean-Chrétien Bach, compositeur et musicien qui travaillent comme professeur de musique pour la reine Sophie-Charlotte de Mecklembourg, épouse du roi George III. Il montre à Wolfgang Amadeus l’art de composer dans le style empfindsamkeit (le sentimentalisme) dont la caractéristique principale est l’utilisation des techniques de notation musicale pour exalter les émotions. Le jeune Mozart va les appliquer à ses compositions en y apposant ses propres techniques.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561