Au moins 21 millions $ pour les centres d’isolement

Titre du graphique : Admissions hebdomadaires en centre d'isolement
Source : GTNO/Secrétariat de coordination pour la COVID-19. (Infographe : Patrick Bazinet)

Titre du graphique : Admissions hebdomadaires en centre d'isolement Source : GTNO/Secrétariat de coordination pour la COVID-19. (Infographe : Patrick Bazinet)

Combien ont couté les centres d’isolement depuis le début de la pandémie ?
À partir de données incomplètes du Secrétariat de coordination pour la COVID-19, L’Aquilon les estime à au moins 21 millions $.

Le 7 janvier, L’Aquilon a demandé au Secrétariat de coordination pour la COVID-19 combien le gouvernement des TNO a dépensé pour chaque centre d’isolement depuis le 21 mars 2020, incluant les frais d’hébergement, de nourriture, du personnel et du transport. Le courriel reçu le 10 mars de la part du Secrétariat n’incluait pas la réponse.

Le Secrétariat a par contre confirmé le cout moyen pour héberger une personne dans un centre d’isolement pendant 14 jours. Celui-ci, « avant le 18 décembre 2020 », était de « 4000 $ ». Grâce à une nouvelle entente avec les centres d’isolement, les couts sont, depuis, de « 3300 $ » par personne pour « l’hébergement et la nourriture », a écrit le Secrétariat. Ces frais représentent une moyenne, que l’individu s’isole dans les centres de Yellowknife, d’Inuvik, de Hay River ou de Fort Smith.

Selon des statistiques hebdomadaires fournies par le Secrétariat de coordination pour la COVID-19, 5341 personnes se sont inscrites aux quatre centres d’isolement, du 22 mars 2020 au 27 février 2021. Parmi celles-ci, 4655 l’ont fait entre le 22 mars et le 19 décembre, à un cout moyen potentiel de 4000 $ chacune. Puis, du 20 décembre 2020 au 27 février dernier, 686 personnes se sont inscrites, à un cout moyen de 3300 $ chacune. Le Secrétariat n’avait pas précisé, au moment de publier, le nombre de séjours exacts à quelque 4000 $ ou 3300 $.

Selon d’autres statistiques disponibles sur le site Internet du Secrétariat, 5378 personnes se sont isolées dans l’un des quatre centres du 21 mars 2020 au 27 février dernier.

Il est ainsi possible d’estimer que les couts pour l’hébergement et la nourriture dans les centres d’isolement montent à 21 millions $.

« C’est une estimation raisonnable », a confirmé Shelley Browne, porte-parole du Secrétariat de coordination pour la COVID-19 lorsque L’Aquilon lui a soumis ces chiffres. « Bien que le cout moyen par personne soit actuellement de 3300 $, il y a des variations, a-t-elle ajouté. Par exemple, environ 15 % des séjours nécessitent une chambre plus grande pour les couples, les familles ou des personnes qui demandent une cuisinette pour concocter leurs repas à cause d’allergies ou des préférences alimentaires. »

« Le GTNO assume aussi les frais de déplacement et de sécurité, qui ne sont pas calculés par client », a rappelé la porte-parole. Il y a, par exemple, du personnel embauché pour surveiller les allées et venues dans les centres d’isolement. Et c’est sans compter les employés du GTNO dont les tâches tournent autour des centres et des individus qui s’y auto-isolent.

Le ministère des Finances du gouvernement territorial prévoit quant à lui que les « dépenses totales pour les centres d’isolement coutent 20,3 millions $ en 2020-21, a écrit son porte-parole, Todd Sasaki, dans un courriel. Le GTNO a reçu 17,3 millions $ (85 %) en financement fédéral pour compenser ces couts. La différence est payée par le GTNO. »

 

Moins de séjours depuis le 5 janvier

Rappelons qu’outre quelques exceptions, toute personne qui entre aux TNO doit s’auto-isoler pendant 14 jours. Depuis le 5 janvier, le GTNO ne paye plus les séjours dans les centres d’isolement pour les résidents qui voyagent pour le plaisir à l’extérieur du territoire. Il couvre seulement les séjours pour les déplacements non discrétionnaires, par exemple, si un résident doit se déplacer pour des raisons médicales, pour des raisons familiales sérieuses, pour des raisons juridiques ou pour les étudiants qui reviennent aux TNO.

Depuis ce resserrement, annoncé le 1er décembre, le nombre de personnes arrivant chaque semaine dans les centres d’isolement a chuté. Il y a eu seulement 355 arrivées du 5 janvier au 27 février, soit pendant quelque huit semaines. C’est dans la semaine du 14 au 20 février qu’il y a eu le moins d’arrivées dans les centres d’isolement depuis le début de la pandémie, avec seulement 27 admissions.

La semaine la plus occupée de l’année, du 9 au 15 aout, a vu quant à elle 297 personnes débuter leur isolement dans les centres. Cette semaine à elle seule a couté au moins de 1,2 million $ pour l’hébergement et la nourriture.

« Les centres d’isolement représentent plus de la moitié des couts du GTNO consacrés à la mise en œuvre des arrêtés de santé publique de l’administratrice en chef de la santé publique », peut-on lire dans un rapport intitulé «Ce que nous avons entendu» et publié en novembre 2020 par le GTNO. Le Secrétariat de coordination pour la COVID-19 avait alors demandé s’il devait « continuer de payer pour tous les séjours dans les centres d’isolement » à des représentants des gouvernements autochtones, des administrations communautaires et des partenaires du secteur des affaires.
« Globalement, les commentaires étaient favorables à une diminution du budget consacré aux centres d’isolement », avait-il consigné dans le rapport.

Les changements apportés en janvier avaient deux objectifs : diminuer le budget consacré aux centres d’isolement, souhait mis de l’avant à la suite des consultations de novembre, et répondre à « la demande formulée à tous les Ténois par l’administratrice en chef de la santé publique d’éviter les déplacements non essentiels à l’extérieur des TNO », pouvait-on lire dans le communiqué du 1er décembre, lors de l’annonce.

Évidemment, si un individu ne peut pas s’isoler à son domicile à son retour de vacances hors TNO, les couts qu’il devra absorber pendant deux semaines — Airbnb, centre d’isolement, etc. — l’inciteront à chercher une solution ou à changer ses plans.

« Depuis janvier, les gens font le nécessaire pour s’auto-isoler et nous n’avons pas reçu plus de plaintes quant à des individus qui ne respectent pas les règles en vigueur », a précisé le Secrétariat de coordination pour la COVID-19 dans un courriel.

L’Aquilon a cherché à savoir combien de personnes par semaine ont réalisé leur auto-isolement dans leur domicile. Le Secrétariat n’a pas été en mesure de fournir une réponse précise, mentionnant, par exemple, que leurs catégories ont changé depuis le début de la pandémie. Cependant, selon des chiffres fournis de juillet à février dernier, 16 % des plans d’auto-isolement approuvés étaient dans un centre d’isolement, 35 % dans le domicile du requérant, 15 % dans une autre résidence privée et le 33 % restant avait comme réponse « autre » (hébergement commercial ou réponse vide).

 

Financement d’Ottawa

« Le GTNO prévoit que la pandémie coute 167,8 millions $ en 2020-21. Le GTNO a reçu 122,8 millions $ d’Ottawa pour compenser ces couts », a rappelé par courriel le porte-parole au ministère des Finances du gouvernement territorial, Todd Sasaki.

L’annonce la plus récente de financement fédéral remonte à l’énoncé économique du 30 novembre 2020. Ottawa avait alors signifié un investissement de 64,7 millions $ pour les trois territoires, dont 30,7 millions $ pour les TNO. « Le gouvernement ténois est libre de dépenser les fonds où c’est nécessaire, a écrit dans un courriel la conseillère principale en communication aux Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, Mélanie Mellon. Ces fonds devaient servir à financer les centres d’isolement, la ligne d’information 811 COVID-19, le programme de surveillance des eaux usées et le groupe de travail Protégeons les Ténois. »

Au lendemain de l’énoncé économique, le GTNO a annoncé fermer le robinet dès le 5 janvier pour les séjours non essentiels.

Sans surprise, ce sont les centres d’isolement de Yellowknife qui ont été les plus occupés. Selon les statistiques fournies par le Secrétariat de coordination pour la COVID-19, sur les 5341 séjours du 22 mars au 27 février, il y a eu au total 3579 séjours à Yellowknife, 821 à Inuvik, 755 à Hay River et 186 à Fort Smith.

Rappelons que, depuis le 4 mars, les résidents de Fort Simpson et de Norman Wells peuvent s’auto-isoler dans leur collectivité de résidence après avoir voyagé en dehors du territoire. Cela dit, il n’y a pas de nouveaux centres d’isolement dans ces collectivités.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages