Manuel d’exercices Rendez-vous nordiques : Apprendre le français en territoire déné

17 décembre 2020
Le nouveau manuel d’exercices Rendez-vous nordiques — langue et culture, pour l’apprentissage du français langue seconde. 
(Crédit photo : Thomas Ethier)

Le nouveau manuel d’exercices Rendez-vous nordiques — langue et culture, pour l’apprentissage du français langue seconde. (Crédit photo : Thomas Ethier)

En parcourant les pages du nouveau manuel d’exercices Rendez-vous nordiques — Langue et culture,
les élèves apprendront beaucoup plus que la langue française.

Le nouvel outil que vient d’acquérir le Collège nordique francophone propose un amalgame unique : le français, enseigné dans un contexte fidèle à sa terre d’accueil. Du jamais vu pour l’autrice Flavia Garcia, qui a pourtant signé une dizaine de cahiers d’exercices pour l’apprentissage du français langue seconde au cours de sa carrière. Rendez-vous nordiques était officiellement dévoilé le 10 décembre, pour être offert aux étudiants à compter de l’hiver 2021.

Mme Garcia rédige ce type d’outil depuis plus de 30 ans et, pourtant, on ne lui avait encore jamais lancé un tel défi. « Normalement, dans un manuel d’exercice, on reflète la culture des locuteurs de l’endroit où cette langue est parlée, comme la culture québécoise, par exemple, explique l’autrice. Rendez-vous nordique propose quelque chose de complètement différent. Nous sommes parvenus à intégrer les repères culturels, socioéconomiques et géographiques des Territoires du Nord-Ouest, comme terre d’accueil du français. À ma connaissance, c’est le premier outil francophone du genre au pays. »

 

Un travail d’exploration

« Rechercher un logement à Inuvik », « Règles de sécurité sur les routes de glace », « Exploration des métiers traditionnels dénés » : ces mises en contexte ne seront certainement pas sorties de l’imagination de l’autrice d’origine argentine, qui vit à Montréal depuis maintenant 32 ans. En plus de se documenter avec l’aide de son équipe, Mme Garcia s’est imposé un voyage aux Territoires du Nord-Ouest. « Pour moi, c’était une condition sine qua non, souligne-t-elle. Je me voyais évidemment mal rédiger du matériel avec du contenu d’un endroit que je ne connais pas. »

Lors de ce passage aux TNO, elle a rencontré des collaborateurs qui n’auraient toléré aucun lieu commun ni raccourci facile pour dépeindre leur culture. L’autrice a notamment eu droit à l’appui de résidents de collectivités autochtones et d’artistes des TNO, incluant une longue discussion avec le peintre Daryll Chocolate, qui lui a partagé un récit d’enfance décrit dans l’un des exercices. L’illustratrice franco-ténoise Alison McCreesh, a quant à elle donné vie à plusieurs pages du manuel.

À titre d’observatrice, Flavia Garcia s’est imposé un mot d’ordre : reproduire avec rigueur le quotidien des Ténois, et ce, bien au-delà de la culture francophone. « Par exemple, nous avons reproduit des panneaux de signalisation tels quels… en anglais ! C’est peu commun pour un outil d’enseignement du français, mais nous souhaitions dépeindre le territoire. Nous avons produit un manuel qui, selon moi, est ténois à 99 %. »

Ce fut un gros projet et toute une aventure, indique l’autrice, bien consciente qu’elle ne fait qu’effleurer la culture ténoise. « Je me suis mise au défi de mettre mon expertise en langue française à contribution pour permettre aux élèves d’en apprendre sur les cultures autochtones du territoire. C’est le pari que je me suis lancé et maintenant, c’est aux élèves de juger ! »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561