À vos marques, prêts, campez!

Il y a 16 parcs territoriaux qui offrent des emplacements de camping aux TNO, y compris le parc Sambaa Deh, dans le Dehcho, avec ses chutes et son impressionnant canyon. (Crédit photo: Batiste Foisy)

Il y a 16 parcs territoriaux qui offrent des emplacements de camping aux TNO, y compris le parc Sambaa Deh, dans le Dehcho, avec ses chutes et son impressionnant canyon. (Crédit photo: Batiste Foisy)

Les campeurs peuvent commencer à planifier leurs séjours dans les parcs territoriaux et les terrains de camping du territoire, dont certains seront ouverts à compter du 14 mai. Les formulaires de réservation en ligne seront graduellement accessibles à partir du 4 mai, sur le site Web de réservation de Parcs TNO.

Thomas Ethier — IJL — Territoires

Le processus d’ouverture par phase des parcs territoriaux et des terrains de camping sera complété le 4 juin, avec l’ouverture du parc territorial Blackstone. Notez que les parcs territoriaux du 60e parallèle et de Happy Valley n’ouvriront pas cette année.

Les aires de fréquentation diurne de Kakisa et de Little Buffalo River Falls pourraient accueillir des campeurs avant le 14 mai « selon la situation », selon ce qu’indique le gouvernement dans un communiqué. L’accès aux terrains se fera alors par système d’enregistrement libre-service.

Pour ce qui est des emplacements de camping de long séjour dans les terrains des parcs territoriaux du Lac Reid et du Lac Prelude, les bulletins d’inscription doivent être envoyés avant le 6 avril. Les tirages se feront en ligne, le 8 avril.

Le gouvernement n’est pas encore en mesure de préciser quels services dans les parcs et terrains de camping seront touchés par les règles de santé publique. « Le [ministère] continue de travailler de concert avec le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique afin de règlementer l’utilisation des installations des parcs des TNO cet été », indique-t-on dans le communiqué.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.