Élections fédérales 2019 : « Je suis un conservateur déçu »

Luke Quinlan

Luke Quinlan

 

Le Parti populaire mise sur la libre entreprise pour régler les enjeux économiques et sociaux.
 

Le candidat du Parti populaire du Canada (PPC) dans les Territoires du Nord-Ouest, Luke Quinlan, n’a pas le profil typique du politicien. Électricien de formation, il possède une petite entreprise de système d’alarme. Conservateur, il admirait les positions de Maxime Bernier et il a suivi le député de la Beauce quand ce dernier a choisi de former son propre parti.


« Les politiques de Maxime Bernier ont toujours été claires et il n’a jamais dérogé à sa vision », estime M. Quinlan.
Comment peut-on appuyer un parti qui nie l’existence d’une crise climatique dans un comté où des maisons sont littéralement englouties par l’érosion en raison de la fonte du pergélisol ? « Dans ce cas spécifique, oui, c’est une urgence, bien sûr, répond Luke Quinlan. Mais, vous savez, le climat a toujours été en changement. Là où notre parti diffère de nos opposants, c’est que nous n’adhérons pas à la rhétorique de la crise et aux appels à la panique. Il s’agit d’une mauvaise approche politique. Nous devons avoir la tête froide et prendre les bonnes décisions. Je ne pense pas que la panique soit bonne conseillère. »


Surtout, il rejette la taxe sur le carbone. « Personne n’a réussi à me convaincre que la solution est de taxer, dit-il. Comment est-ce qu’une taxe pourra agir sur le climat ? » Luke Quinlan affirme que son parti est favorable à la libre entreprise et que c’est en favorisant un environnement fiscal favorable à l’entrepreneuriat que les technologies vertes pourront être élaborées.


En quoi le PPC est-il un choix profitable pour le Nord ? « Je crois que nous avons la meilleure plateforme pour le Nord parce que nous voulons réduire le cout de la vie », répond M. Quinlan.


Il évoque plusieurs engagements de réduction des impôts et insiste à nouveau sur l’élimination de la taxe carbone. « La taxe carbone discrimine les gens du Nord. Nous sommes plus affectés par cette taxe que les autres régions parce que tous nos biens de consommation doivent être acheminés jusqu’ici. C’est la raison pour laquelle je suis en politique, pour réduire le cout de la vie des gens du Nord. Nous devons tout mettre en œuvre pour réduire le fardeau des familles. »

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561