ll pleut des sous !

17 octobre 2003
0 Commentaire(s)
Le ministre canadien de l’Industrie, Allan Rock, avait de bonnes nouvelles à annoncer lorsqu’il s’est présenté à Yellowknife, le 4 octobre dernier. Ce dernier avait un chèque de 65 millions de dollars destinés aux routes des TNO, plus un montant de 15,6 millions pour les infrastructures municipales.

L’argent pour les routes servira, entre autres, à la réfection de la route 3, entre Rae et Yellowknife. « Nous devrons décider comment se fera la répartition de l’argent avec le Cabinet et l’Assemblée législative, mais ça nous permettra de terminer la route 3 d’ici deux ans et d’accélérer le programme de constructions de 10 à 12 ponts sur la route d’hiver de la vallée du Mackenzie, entre Wrigley et Norman Wells », a mentionné le ministre territorial des Transports et des Finances, Joe Handley.

Les autres projets proposés sont la réfection de plusieurs segments de la route Dempster et l’amélioration de l’Ingraham Trail, près de Yellowknife. Bien qu’il ne puisse préciser le montant précis des investissements sur chacun des chantiers, le ministre territorial a mentionné que des montants de six millions de dollars devront être consacrés aux routes 3 et 4, tout comme à la construction des ponts, et qu’un minimum de huit millions de dollars seront attribués à la route Dempster.

Le plan Corridors pour le Canada, déposé il y a un an et demi par le gouvernement territorial, faisait mention de besoins de l’ordre de 130 millions de dollars pour la réfection et la construction du réseau routier ténois. « Il s’agit d’un bon départ pour que cette proposition devienne une réalité. L’argent sera investi pour que le gouvernement du Canada et les TNO puisse compléter plus de la moitié de ce que l’on retrouve dans Corridors pour le Canada. Ensuite, nous travaillerons ensemble pour compléter la proposition », a expliqué le ministre fédéral de l’Industrie.

Selon M. Rock, cette proposition constitue « la clé pour déverrouiller le potentiel économique des Territoires du Nord-Ouest et du Canada ». Des 65 millions injectés par le gouvernement fédéral, 20 millions proviennent du premier Fonds d’infrastructures stratégiques, et 20 millions de dollars supplémentaires proviennent du second fonds, annoncé en février dernier. Enfin, 25 millions de dollars proviennent du volet national des projets prioritaires, qui vise à financer des projets qui auront des répercussions d’envergure nationale. Quant au gouvernement territorial, il devra aussi payer sa part des investissements.

Pour le premier ministre ténois, Stephen Kakfwi, il s’agit d’un indication claire, provenant d’Ottawa, que la formule de partage des différents fonds au prorata de la population ne fonctionne pas. « Je pense que cette bataille est derrière nous et qu’il est maintenant temps de passer à des sujets plus importants », a-t-il commenté, faisant référence aux négociations sur la dévolution et sur le partage des revenus provenant des ressources naturelles.

Dans les communautés

Si le gouvernement fédéral avait utilisé la formule au prorata de la population, les TNO auraient touché 860 000 $ provenant du Fonds sur l’infrastructure municipale rurale. En fait, les TNO recevront 15,6 millions de dollars. « Nous comprenons que les circonstances et les défis du Nord sont différents de ceux du Sud. La réalité est que le financement au prorata ne répond pas aux besoins pour des programmes comme ça », a mentionné le Secrétaire d’État au Développement rural, Andrew Mitchell.

Par exemple, M. Mitchell explique que pour ce programme, un minimum de 1,5 % du budget était réservé à chacune des provinces et des territoires. Alors que le programme vise à encourager les participations à part égale des gouvernements municipaux, territorial et fédéral, le ministre parle aussi de flexibilité. « Une communauté peut ne pas avoir la capacité d’avoir un tiers de l’argent requis. Donc, sur chaque projet, le gouvernement fédéral peut contribuer jusqu’à 50 % du coût ».

Les projets en infrastructures des communautés devront être présentés au gouvernement territorial qui procèdera à leur sélection avant de refiler un partie de la facture à Ottawa.

De l’argent partout dans le Nord

Les ministres fédéraux étaient en tournée dans les trois territoires pour annoncer plusieurs investissements en infrastructures. Au Yukon, ils ont reçu une somme de 55 millions de dollars, entre autres, pour la route de l’Alaska.

Au Nunavut, le ministre a lancé l’Initiative nationale de satellite, d’une valeur de 155 millions de dollars. Ce programme vise à permettre aux collectivités du Nord d’avoir accès aux services de l’Internet à larges bandes. Le ministre y a aussi annoncé l’octroi de 20 millions de dollars pour des projets en aqueduc et en égouts dans les communautés de Cape Dorset, de Kugluktuk et de Rankin Inlet ainsi que 20 millions de dollars pour des projets de logements sociaux.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages