Votez pour qui vous voulez, mais votez!

21 novembre 2003
0 Commentaire(s)
Comme on le sait tous, et si vous ne le savez pas encore, c’est le temps que vous l’appreniez, les élections s’en viennent à grands pas aux Territoires du Nord-Ouest. En effet, le 24 novembre, les citoyens devront se prononcer sur les personnes qui les gouverneront pendant les quatre années qui suivront les élections. Et c’est à nous, citoyens, de décider.

Quelque soit votre raison pour vous désister à ce devoir, elle n’est pas bonne. Pourquoi? Parce que le devoir de voter ne revient pas assez souvent pour vous déranger et surtout, surtout, parce que la démocratie s’est gagnée de peine et de misère, difficilement, au fil de l’histoire, et que l’une des manifestations de cette démocratie est le vote. Je sais, ce n’est pas toujours évident. Plusieurs ne connaissent pas vraiment les candidats. Certains sont désabusés par le gouvernement de consensus. D’autres se désintéressent complètement de la chose publique. Peu importe la raison que vous donnez, rien ne justifie à mes yeux la décision de ne pas aller voter. Si vous votez, c’est que vous êtes ici depuis un an et que vous avez l’âge de vous renseigner sur ce qui se passe. Il y a des réunions, des comptes-rendus dans les journaux, dont l’Aquilon, de l’opinion des différents candidats sur différentes questions importantes. Et il y a des gens qui peuvent parler avec vous et qui, sans orienter votre vote, peuvent vous donner leur avis sur différents candidats. Bref, aucune raison de ne pas aller voter. En plus, le droit de vote pour les femmes est assez récent. Tout comme le droit de vote pour les Autochtones. Et les femmes et les Autochtones ont souvent tendance à ne pas exercer ce droit.

J’exagère quelque peu, me direz-vous? Eh bien pas du tout! Pensez un peu aux pays totalitaires qui ne savent même pas ce que voter signifie. Pensez aux pays gouvernés par un tyran et qui ne laissent pas voter les gens à leur guise, mais dans les intérêts du tyran. Pensez aux élections qu’il y a eu lieu, il y a une couple d’années en Irak, et où les résultats étaient complètement farfelus : une victoire de Saddam Hussein, avec 10 millions de votes pour ce dernier, et 2 votes pour son adversaire. Je caricature à peine la situation. C’est ainsi que ça s’est passé.

Pensez aux gens des pays démocratiques qui envoient des observateurs dans les pays nouvellement ouverts aux règles de la démocratie pour veiller à ce que tout se déroule dans les règles de l’art! Pensez à tout ça. Pensez les combats épiques et les débats houleux qu’ont dû mener les femmes du Canada pour se faire entendre et obtenir le droit de se rendre aux urnes. Pensez aux chiâlages qui vont pleuvoir pendant les quatre ans qui suivront les élections. Si vous n’avez pas voté, pas de chiâlage pour vous. Vous n’aviez qu’à exercer le droit qui vous est conféré et auquel vous n’accordez pas suffisamment d’importance. Ici, l’histoire est en train de se perdre. Cette histoire du droit de vote et de la démocratie devrait être enseignée dans les écoles. On devrait lui attacher l’importance qui lui revient. C’est important que les parents transmettent l’importance du devoir de citoyens à leurs enfants. C’est important que les enseignants instruisent leurs élèves sur toute cette question. Nous avons un rôle à jouer dans le choix de nos dirigeants et se désintéresser de ce rôle risque d’avoir de graves conséquences.

Il existe différentes sortes de démocraties, différentes manières d’élire les dirigeants. Tout ça est très intéressant. Ainsi, aux États-Unis, le système est vraiment différent du nôtre. En France également. Les pays scandinaves ont également leurs particularités. Je n’écris pas cette chronique pour vous faire un cours mais simplement pour vous encourager à vous rendre au bureau de scrutin de votre circonscription et de faire un X dans la boîte de votre choix. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec un Arnold S. Terminator à votre tête, c’est le temps où jamais de le démontrer. Et surtout, ne m’arrivez pas avec des phrases du genre : les politiciens sont tous pareils; c’est tout du pareil au même!; ils sont tous menteurs! Cela n’est absolument pas vrai. Ils ne sont pas tous pareils. Certains ont vraiment de bonnes intentions et visent vraiment à améliorer le monde dans lequel on vit. À vous de les trouver parmi tous ceux qui se présentent. Et là-dessus, je vous laisse pour aller lire les dépliants que j’ai reçus, car je compte bien faire un choix judicieux. Bon vote et comme je le dis dans le titre :

Votez pour qui vous voulez, mais votez!
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages