Le Nord se refait une beauté : Une série télévisée sur le Nord

26 mai 2000
0 Commentaire(s)
L'annonce de l'entente, la première en son genre, a été effectuée au début du mois de mai. En novembre dernier, CBC North avait lancé un appel aux producteurs indépendants afin de recevoir des propositions pour créer une série dans le domaine de l'art et du divertissement. « La société a reçu 32 réponses, dont une provenant de la République Tchèque », a déclaré l'agente de communications à CBC North, Cathy Bolstad.

La proposition choisie provient de deux entreprises de Yellowknife, Big Fish et Outcrop Ltd, qui possède le magazine Up Here. Ces deux compagnies se sont unies pour former une entreprise commune qui assurera la création du projet pilote. « Le pilote est un premier montage, un instantané de ce que sera la série. Cela permet de sentir, de goûter et d'avoir un aperçu du concept proposé », a expliqué Mme Bolstad. Big Fish et Up Here devront également fournir les conduites (sommaires) illustrant le déroulement de trois épisodes. Cette première étape, préliminaire à la production de la série elle-même, devrait être complétée en août prochain. CBC North s'engage à verser 15 000 dollars, ainsi qu'à fournir une aide technique, pour assurer la mise en oeuvre de cette première phase.

Selon l'éditrice du magazine Up Here, Marion LaVigne, la réalisation des 13 épisodes d'une durée de trente minutes pourrait coûter la somme de 500 000 dollars. La compagnie commune est actuellement à la recherche de fonds pour financer le projet, et une personne parcourt présentement le sud du pays pour essayer d'attirer des investisseurs potentiels. « C'est un engagement énorme de notre part, et cela peut être risqué, mais nous sommes vraiment excités par le projet », s'est exclamé le producteur Charles Laird qui ¦uvre au sein de Big Fish Productions.

Ce projet ambitieux consiste à voyager à travers le Nord dans les trois territoires ainsi qu'au Nunavik (nord du Québec). Le coût moyen d'un épisode de trente minutes est évalué à 40 000 $, selon M. Laird. « Le projet consiste en un parcours à la découverte des gens du Nord, de l'art, de la culture, des talents artistiques, des aventures en plein air en contrée nordique », a indiqué Mme LaVigne. « Toutefois, ce n'est pas une émission qui traite des nouvelles et de l'actualité », a souligné cette dernière.

À court terme, l'argent que rapportera la production devra être réinvesti dans le projet, selon le producteur Charles Laird. « Nous sommes très optimistes, mais nous devons être réalistes et nous débrouiller avec les moyens disponibles », a poursuivi ce dernier.

« Il s'agit d'une combinaison magazine, télévision et Internet », a soutenu Mme LaVigne. Le format de l'émission n'est pas totalement défini, mais il semble que chaque épisode contienne un reportage principal suivi de petites histoires, tout en y glissant quelques références au site web du magazine Up Here, selon M. Laird. « Une des petites histoires que nous avons tournées récemment dresse le portrait d'un homme qui habite à Rankin Inlet, au Nunavut. Celui-ci conduit d'anciens taxis de Bombardier depuis au moins une vingtaine d'années. Il s'agit d'une grosse camionnette sur chenilles qui peut voyager sur la glace », a révélé M. Laird.

« Nous aimerions également réaliser un reportage artistique traçant le portrait d'un artiste. Nous voudrions également nous rendre dans l'Extrême Arctique », a poursuivi M. Laird.

« Il était temps de produire quelque chose fait dans le Nord avec les ressources d'ici », s'est exclamé Mme LaVigne. « Nous voulons que notre mini-série représente les différents langages des habitants du Nord », a souligné M. Laird.

Actuellement, trois émissions régionales (qui se rapportent au Nord) sont à l'antenne à CBC North. Une de ses émissions est diffusée en langue Cree au Nunavik une fois par semaine. La seconde est un bulletin de nouvelles en inuktituk qui prend l'antenne cinq jours par semaine, à raison d'une demi-heure, tout comme la troisième, CBC North Beat. Le nombre total d'heures de diffusion pour la section nordique de CBC est de 5 heures et demie par semaine.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages