École Boréale : Une fin des classes en musique

28 juin 2012
0 Commentaire(s)
L’enseignante Gaétane Bélanger et le directeur Stéphane Millette ont applaudi les diplômés de la maternelle. (Photo :Virginie Bouchard)

L’enseignante Gaétane Bélanger et le directeur Stéphane Millette ont applaudi les diplômés de la maternelle. (Photo :Virginie Bouchard)

Les élèves de l’école primaire Boréale ont fait leurs adieux aux enseignants et amis lors d’une cérémonie ponctuée de musique et de mérite.

C’était la fin des classes pour la centaine d’élèves de l’école francophone, le mardi 26 juin dernier. Plusieurs parents étaient présents afin d’apprécier le travail artistique et académique de leur progéniture. Des projets d’arts plastiques réalisés avec l’artiste locale Natacha Kruger étaient exposés dans l’entrée de l’établissement. Chacune des classes, de la maternelle à la sixième année, a préparé pour l’occasion des présentations et des performances musicales. La fierté et la joie pouvaient se lire sur le visage des élèves.
Le directeur, Stéphane Millette a animé la remise des diplômes et récompenses. Il a tenu à souligner les réalisations de ses élèves.
« Nous sommes ici pour célébrer cette année scolaire et le succès de nos élèves », a-t-il fait remarquer aux parents.
Ce fut d’abord au tour des jeunes de la maternelle de recevoir leur diplôme, mortiers sur la tête. Là encore, M. Millette a mentionné la réussite des enfants.
« C’est absolument incroyable le progrès que ces élèves ont fait. Ils peuvent maintenant parler et lire en français », avoue-t-il.

Des élèves de 4e, 5e et 6e année ont par la suite montré une chorégraphie apprise lors de séances de jazzercise. Un des moments forts de l’assemblée a sans doute été la performance musicale de Malcolm St-John, ancien élève de l’école Boréale. Le jeune homme a eu la piqûre pour le violon lorsqu’il s’est retrouvé aux Territoires du Nord-Ouest. Afin de poursuivre dans ce domaine, il a décidé de continuer ses études en musique dans une école spécialisée de Sherbrooke, au Québec. Un bel exemple de jusqu’où les études dans une école francophone, en milieu minoritaire, peuvent mener.
Des élèves ont également été récompensés pour leur assiduité et leur bon comportement au cours de l’année scolaire. C’est le cas d’Allie Buhler qui a remporté le prix de meilleure citoyenne et de Dana Mills qui a obtenu le prix de l’amélioration pour 2011-2012. Enfin, moment historique pour l’école Boréale, deux élèves se sont vus remettre le prix d’excellence cette année, soit Kaitlyn Ring ainsi que Christian Turenne.

Pour le secondaire, la cérémonie qui a eu lieu la veille, soit le lundi 25 juin, a, entre autres, couronné Lochlan Munro (7e année) meilleur citoyen de l’année, Jill Bélanger (11e année), meilleur élève-athlète et Jasmine St-John (10e année) pour la meilleure moyenne globale. D’autres prix ont également été remis pour les arts et lettres, les mathématiques et sciences ainsi que les études sociales.

L’heure des départs
Comme toute bonne chose a une fin, les élèves se sont dit au revoir, une dernière fois, avant les vacances estivales. Adieux déchirants pour certains qui s’étaient fait de bons amis avec les Turenne. L’enseignante de 5e-6e année, Natalie Paquin, repart avec sa famille au Manitoba, leur province natale, dès juillet.

Bon été à tous les élèves et au personnel de l’école Boréale!
 


Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages