Festivités de Noël de l’AFCY : Une fête réussie

12 décembre 2013
0 Commentaire(s)
Les enfants ont été particulièrement choyés lors de la fête du 5 décembre organisée par un ensemble d'organismes francophones de Yellowknife. (Denis Lord)

Les enfants ont été particulièrement choyés lors de la fête du 5 décembre organisée par un ensemble d'organismes francophones de Yellowknife. (Denis Lord)

Le 5 décembre, l'Asso menait le bal.
 

À Noël, tout prétexte est bon pour s'amuser en bonne compagnie, et la soirée de Noël orchestrée par l'Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) et ses comparses a été une grande réussite.
Un repas quatre services a été servi à un rythme savant par des bénévoles dévoués aux 170 convives réunis ce soir-là à la chapelle de l'édifice Northern United. Parmi eux, un bon nombre d'enfants, traités aux petits oignons par les organisateurs. Ils ont eu droit à un tirage de cadeaux, au père Noël, à Sylvain-Henri Simard, le poly-instrumentiste de Monde à Part, très présent dans les écoles. Les enfants lui ont d'ailleurs spontanément demandé d'interpréter ses chansons, ce qu'il a fait avec eux. Une chorale de jeunes d'Allain Saint-Cyr a aussi fait un spectacle, tout comme Écho Boréal, qui a interprété des chants traditionnels du temps des Fêtes en faisant participer l'assemblée.
Après que la salle s’est clairsemée — horaire scolaire oblige —, un nouveau groupe musical s'est emparé de la scène, composé du duo de guitaristes récidivistes Yves Lécuyer et James Hodson, bien connus des autorités mélomanes, accompagnés pour l'occasion de Sylvain-Henri Simard à la batterie, d'Anne-Marie Guedon, qui avait troqué son usuel violoncelle pour la basse électrique et de Sibelius, pour Plume, les Colocs, Jean Leloup et autres desperados de la musique de party. Mais le spectacle était aussi dans la salle, lors d'un jeu de chaise musicale, et plus tard, lorsque des participantes — dont Anne-Christine Boudreau — ont démontré une connaissance encyclopédique des paroles de chansons jouées ce soir-là.
Pascaline Gréau, la directrice générale de l'AFCY, était tout à fait satisfaite du déroulement de la soirée et de la participation de la communauté francophone de Yellowknife. Elle a mis en relief la générosité d'Yves Lécuyer, qui a organisé un spectacle pour l'occasion, sans oublier James Hodson et son garage sonore, et la collaboration de nombre d'organismes francophones locaux dont Radio Taïga, l’école Allain Saint-Cyr et son comité de parents, la garderie Plein Soleil, l'Association des parents ayants droit de Yellowknife, le CDETNO et Écho Boréal. « Les années précédentes, explique Pascaline Gréau, chacun faisait sa fête de son côté et ne pouvait venir à celle des autres. Le 24 juin dernier, nous avons commencé à travailler ensemble et la formule a tenu la route. Le résultat, c'est que près de 200 personnes sont venues à la soirée de Noël et que nous avons dû en refuser. Nous envisageons de louer une salle plus grande l'an prochain. » Encore une fois, cette recette magique de réunir tous les groupes francophones de Yellowknife a donc été un succès. Des gens se sont même déjà proposés pour faire partie de l'équipe de bénévoles, dont la bonne humeur, il faut croire, transcendait l'ampleur de la tâche.

 


Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages