S'abonner à Médias Ténois

Réunion mensuelle de la CSF TNO : Un retour à la normale

16 décembre 2010
0 Commentaire(s)

Le conseil d’administration de la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSF TNO) s’est réuni lundi dernier. Au menu : discussions tranquilles et états financiers plutôt timides.

Ce fut très bref, lundi dernier, une rencontre d’un peu moins d’une heure, à la surprise de tous. Il faut dire que les procès terminés pour l’année 2010 et le mois de décembre très court, puisqu’il se trouvera entrecoupé par les vacances de Noël, ont certainement influencé la courte réunion.

S’il a été question des procès durant la réunion, cela n’a été mentionné que durant les conversations relatives aux états financiers de la CSF TNO. Cette dernière, selon le contrôleur financier Gaspard Kabanga, terminerait l’année avec un surplus accumulé de 44 000 $. « Si les dépenses demeurent les mêmes… », a averti toutefois M. Kabanga qui semblait très peu enclin à crier victoire. Il faut dire que la CSF TNO n’en est qu’à la moitié de son année scolaire.

Outre la nouvelle qu’un surplus est envisageable, quelques bonnes nouvelles semblent vouloir planer au-dessus de la CSF TNO. C’est cependant sur un ton officieux et loin d’être officiel que le directeur général, M. Philippe Brûlot, les mentionne. C’est d’ailleurs M. Kabanga qui a amené le point selon lequel Me Robert Lepage, l’avocat de la CSF TNO dans son recours contre le gouvernement ténois, a laissé sous-entendre qu’il y aurait une possibilité pour celle-ci d’obtenir une offre sur les paiements de la facture de ses services. M. Brûlot, hésitant à discuter de la chose en réunion publique, s’est contenté de dire qu’il y avait une « petite possibilité » qu’un rabais leur soit offert. « On en est à l’étape des discussions », précise M. Brûlot. 

Toujours au sujet du budget, la CSF TNO étudie présentement la possibilité de recevoir une aide supplémentaire du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL). Ce dernier, en discussion avec Patrimoine Canada, pourrait augmenter l’aide promise de 85 000 $ à 125 000 $. Une réponse est attendue d’ici la fin de la semaine.

En plus des nouvelles reliées aux états financiers de la CSF TNO, il a été mentionné que des membres de la commission scolaire devaient faire acte de présence à la réunion régionale du groupe de travail ASA (Aboriginal students achievement), du ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, concernant le rendement des élèves autochtones dans le système éducatif des TNO. Les rencontres auront lieu à Dettah, en janvier prochain. Elles viseront à discuter, entre communautés, de grands thèmes tels que la petite enfance et les garderies, les étudiants et le soutien à la famille, l’alphabétisation et les programmes des langues autochtones ainsi que le développement des ressources.