Un respect des mandats

30 avril 2004
0 Commentaire(s)
Le récent discours du premier ministre, Joe Handley, devant la Chambre de commerce de Yellowknife, soulignait le projet consistant à scinder en deux le ministère des Ressources, de la Faune et du Développement économique. Il faut espérer que la présente Assemblée législative adoptera cette proposition. Mon appui à ce projet repose cependant sur des constatations différentes de celles soulevées par le premier ministre devant la Chambre de commerce.

Joe Handley identifie un problème fondamental de ce ministère soit sa taille et ses mandats variés ce qui en fait un ministère « lourd ». Il note aussi l'absence de ministère du Tourisme. Il faudrait aussi souligner que tous ces mandats ne sont pas nécessairement réconciliables.

En effet, ce ministère regroupe les services environnementaux ainsi que les services de développement économique. Or, le développement économique ne va pas toujours de pair avec la protection de l’environnement. Pire, le développement économique se fait trop souvent au détriment de l’environnement. Il serait bon de séparer ces deux fonctions gouvernementales importantes. Un ministère du Tourisme et du Développement économique verrait à appuyer l’essor économique du Grand Nord alors qu’un ministère de la Faune et de l’Environnement pourrait mettre en place des mécanismes ou des agences indépendantes pour s’assurer que le développement se fait dans le respect des normes environnementales.

Après tout, le tourisme ténois reposera toujours sur notre capacité à conserver nos grands espaces sains et accueillants pour les visiteurs.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages