SRC sur le câble : Services communautaires francophones à Inuvik

10 mars 2000
0 Commentaire(s)
Le 3 mars dernier, la Fédération Franco-TéNOise (FFT) tenait une conférence de presse destinée à souligner tous les services communautaires en français maintenant disponibles à Inuvik. Tom Zubko, le propriétaire New North Cable, la compagnie locale de câblodistribution, était fier d'annoncer que le service de la chaîne française de Radio-Canada avait été mise en onde la journée même.

Après une absence de plus de 15 ans, le signal de Radio-Canada peut être capté en syntonisant le canal 36 sur le câble. « Ça m'a fait tout chaud en dedans quant j'ai regardé la télévision en français », a indiqué un francophone d'Inuvik, Albert Basque, le lendemain. Rappelons qu'Inuvik avait déjà reçu le signal de Radio-Canada alors qu'il existait une association de francophones dans cette communauté. Lorsque cette association a cessé de fonctionner, le retransmetteur de signal, qui lui appartenait, avait alors été cédé à la toute nouvelle Association des francophones de Fort Smith.

Outre le signal de Radio-Canada, la FFT se joignait à l'Institut de recherche du collège Aurora pour présenter un ordinateur destiné à permettre aux francophones de la communauté de naviguer en français sur Internet. Avis aux intéressés, le mot de passe pour permettre l'accès est « poutine ».

La localisation de cet ordinateur d'accès communautaire n'est que provisoire. D'une part, les heures d'ouverture de l'Institut ne sont que de 8 h 30 à 17 h, ce qui laisse peu de marge de man¦uvre pour ceux et celles qui travaillent à temps plein. Valoree Walker de l'Institut mentionne cependant que son organisation est parfois ouverte en soirée et que la communauté est tenue informée de ces heures d'ouverture. Selon le directeur général de la FFT, Daniel Lamoureux, cet ordinateur est destiné à déménager dans les locaux de l'association des francophones de cette communauté dès que celle-ci sera créée et qu'un local sera trouvé. « On a essayé de placer l'ordinateur à la bibliothèque, mais ils demandaient qu'on leur donne l'ordinateur et qu'il soit à la disponibilité de toutes la population », a expliqué Daniel Lamoureux. Désirant éventuellement en faire don à une future association locale, cette avenue s'avérait donc impossible.

Il devrait y avoir deux séances de formation en français sur l'utilisation de cet ordinateur pour naviguer sur Internet. Une première séance aura lieu à la fin du mois de mars et une deuxième en juin.

Albert et Sylvie Basque participaient à cette conférence et représentaient la communauté francophone d'Inuvik. La possibilité de créer une association francophone a été énoncée par Geneviève Casault. Il s'agirait fort probablement d'une association de type régionale puisque d'autres îlots de francophones se retrouvent dans les villages environnants. On parle donc d'une association des francophones du Delta du Mackenzie plutôt que d'une association locale comme c'est le cas à Fort Smith, à Hay River et à Yellowknife.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages