Mots en blanc

Les mots croisés se taisent cette semaine, alors que leur plus fervent joueur s’est éteint.


Réné Fumoleau remplissait les grilles de L’Aquilon avec minutie. De mémoire d’Alain Bessette, dans les années 2000, si un numéro manquait ou si la séquence des mots croisés n’était pas la bonne, le téléphone sonnait de Lutselk’e. René enquêtait !


Il y a moins de deux ans, la rédaction recevait une lettre de Bechoko, dans laquelle René suspendait son abonnement au journal, prétextant que ses facultés ne lui laissaient plus la liberté de lire son hebdomadaire francophone.


C’est tout en lumière que René laisse sa communauté, ses amis, ses territoires. Son travail, sa perspicacité, sa dévotion ont rayonné durant sa vie. Cela va continuer aussi longtemps que le fleuve coulera.


Avec la mémoire de cet humble Ténois, l’espace des mots croisés dans le journal se comblera avec le temps. Mais une chose est sûr, ils imbriqueront toujours les mots définis par ces deux définitions : Qui fait ou aime faire du bien à autrui ; qui a beaucoup de pénétration, perspicace, clairvoyant.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.