Cabinet Handley : Les portefeuilles sont distribués

19 décembre 2003
0 Commentaire(s)
Tel que promis, le premier ministre Joe Handley n’a pas tardé à annoncé l’attribution des ministères aux membres du Cabinet. C’est le lundi 15 décembre que Brendan Bell, Charles Dent, Michael McLeod, Michael Miltenberger, Floyd Roland et Henry Zoe ont connu leurs responsabilités pour la 15e Assemblée législative des TNO.

Floyd Roland se retrouve le bras droit de Joe Handley. En plus d’être ministre des Finances, M. Roland occupera la fonction de vice-premier ministre, président du Conseil de la gestion financière et ministre responsable des Travaux publics et Services. « Comme je suis député de la région de Yellowknife, je voulais que la partie Nord des TNO soit bien représentée au Cabinet », a commenté le premier ministre.

De son côté, Charles Dent occupera les fonctions de ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, en plus d’être leader en Chambre, ministre de la Justice et ministre responsable du Statut de la femme. Selon M. Handley, le ministre devra porter beaucoup d’attention à l’éducation, de la petite enfance jusqu’à la 12e année. La formation des adultes et le dossier des ressources humaines occuperont aussi une large part de son agenda.

Par le fait même, Charles Dent se retrouve avec le dossier des langues officielles. Interrogé sur le sujet, le ministre dit qu’il « fera de son mieux pour aller de l’avant » avec les recommandations du Comité spécial sur la révision de la Loi sur les langues officielles, qu’il a lui-même appuyées en Chambre.

Admettant qu’il devra être mis au fait du dossier par son ministère, le ministre croit qu’une majorité des recommandations sera mise en oeuvre. « Malheureusement, parfois, des problèmes d’argent se pointent, mais dans l’ensemble, je crois que ce sera correct », de mentionner celui qui entend s’exprimer plus souvent en français dans son approche avec la communauté francophone. « Mais ce sera un peu difficile, puisque je manque de pratique », a-t-il ajouté dans la langue de Molière.

Le nouveau ministre des Ressources, de la Faune et du Développement économique est Brendan Bell. Ce dernier se retrouve aussi responsable, pour les TNO, de la Commission des accidents de travail des TNO et du Nunavut. Selon le premier ministre, le nouveau ministre devra porter une attention particulière au dossier des ressources renouvelables.

Questionné sur le fait que le ministère des Ressources, de la Faune et du Développement économique avait toujours deux mandats en conflit, soit le développement industriel et la protection de l’environnement, le premier ministre a signalé que M. Bell devra étudier le dossier. « Ça pourrait inclure la séparation, mais nous devrons procéder à une consultation avec les autres députés d’abord », dit-il.

Le député du Deh Cho, Michael McLeod, se retrouve avec le ministère des Transports et devient responsable de la Société d’habitation des TNO et de la Jeunesse. « M. McLeod provient d’une petite communauté qui fait partie du réseau routier. Il connaît aussi les besoins en matière d’habitation. Quant à la Jeunesse, c’est lui qui m’a demandé ce dossier, puisqu’il y est intéressé », explique le premier ministre. M. Handley conservera le dossier de la négociation pour la construction d’un pont sur le fleuve Mackenzie. Ce dernier entend ainsi éviter toute apparence de conflit.

Michael Miltenberger, quant à lui, conservera les dossiers de la Santé et des Services sociaux, des aînés et des personnes handicapées. « M. Miltenberger est à mi-chemin dans le Plan d’action sur la santé et je veux qu’il complète ce mandat », laisse entendre Joe Handley.

Enfin, Henry Zoe se retrouve avec le ministère des Affaires municipales et communautaires, en plus de se voir confier la responsabilité de la Régie des entreprises de services publics. Selon M. Handley, Henry Zoe possède une vaste expérience des gouvernements municipaux. Les dossiers importants se retrouvant sur son bureau sont la Loi remplaçant les lois concernant les municipalités et plusieurs projets reliés à l’autonomie gouvernementale chez les Autochtones.

De son côté, le premier ministre s’est gardé la responsabilité des Affaires autochtones, des Affaires intergouvernementales et de la Société d’énergie des TNO. Selon lui, alors que les négociations sur la dévolution et l’autonomie gouvernementale sont en court, il s’agit de dossiers « critiques » pour lesquels les TNO doivent travailler de concert. En ce qui a trait à la tarification unique en électricité, M. Handley ne ferme pas la porte à cette possibilités. « Le coût de la vie dans les petites communautés nous préoccupe et je crois que tout le monde devrait avoir un accès égal à la Société d’énergie des TNO, qui appartient au gouvernement », lance-t-il.

Joe Handley a dit prendre en note les préoccupations soulevées face au fait qu’aucune femme ne siège au Cabinet. « C’est quelque chose sur lequel nous n’avons pas de contrôle. Je n’ai qu’un vote et c’est des choses qui arrivent lors d’un scrutin secret », a-t-il expliqué, ajoutant que son Cabinet comptait travailler en collaboration étroite avec les députés de l’Assemblée et d’autres organisations des Territoires du Nord-Ouest.

Certains ont aussi souligné que des centres tels que Hay River n’avaient pas de représentation au Conseil des ministres. « Nous en sommes conscients et nous en avons discuté. Nous nous assurerons que nous ferons notre travail de façon à être accessibles pour les gens de partout aux TNO. Nous avons d’ailleurs l’intention d’effectuer des rencontres du Cabinet dans toutes les communautés, pas seulement à Yellowknife », laisse entendre Joe Handley.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages