Politique canadienne : Les langues officielles ont leur ministère

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé ce mercredi 18 juillet des changements au sein du Conseil des ministres.
Mélanie Joly, autrefois ministre du Patrimoine canadien, œuvrera désormais à titre de ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, une nomination accueillie d’un bon œil par la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) de même par de la Société économique de l’Ontario (SÉO). La SÉO salue la création d’un ministère à part entière des Langues officielles et de la Francophonie. Pour sa part, la FCFA applaudit l’engagement de Justin Trudeau de vouloir moderniser la Loi sur les langues officielles.


Pablo Rodriguez poursuivra les efforts menés par Mélanie Joly, lui qui a été nommé au poste de ministre du Patrimoine. Ce député dans la circonscription d’Honoré-Mercier était secrétaire parlementaire au ministère de l’Infrastructure et des Collectivités.


Également, Dominic Leblanc qui occupait les fonctions de ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne devient ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur. Le député dans la circonscription Beauséjour au Nouveau-Brunswick occupera aussi la fonction de président du Conseil privé de la Reine pour le Canada.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages