L’université du Nord

 Le Collège Aurora va se transformer et avec lui, la relation des Ténois aux études postsecondaires. Combien de parents ont vu leur maison se vider après le secondaire de leurs enfants ? Ce n’est pas unique aux TNO, mais la différence est qu'ici c’est presque automatique.


Le souhait de la ministre Cochrane d’inverser la tendance pour non seulement retenir les Ténois, mais également attirer d’autres étudiants est optimiste.


La volonté de développer un complexe universitaire dans le seul centre urbain des TNO est légitime, car la plupart des étudiants du secondaire viennent de la capitale. Ainsi, peut-être que les finissants ténois seront tentés de poursuivre leurs études en restant proche de leurs parents et de cet incessant hiver. Peut-être qu’ils ne choisiront plus d’aller se mélanger au reste de la jeunesse canadienne et d’aller élargir leur horizon grâce à une expérience universitaire hétérogène. Avec cette vision projetée par cette université polytechnique on peut souhaiter que cette diversité se réalise ici même.
Ce sera un coup dur pour la vitalité de Fort Smith qui est pour l’instant la collectivité la plus estudiantine des TNO. Mais si cette université du Nord se démarque et se développe, il se peut que les campus en région demeurent des stimulus économiques pour les collectivités concernées. Mais quand une administration déménage, elle emmène souvent l’esprit, mais aussi la raison d’être de l’institution avec elle.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561