Sur les planches : L’éclectisme sous les feux de la rampe

La formation Zenship. (Gracieuseté)

La formation Zenship. (Gracieuseté)

En 2018-2019, le NACC offre une programmation prestigieuse et variée.
 

Du classique au country en passant par divers hybrides, la programmation 2018-2019 du Northern Art and Cultural Centre (NACC) se distingue par un éclectisme qui n’exclut pas le talent. Un aperçu de la saison jusqu’en janvier prochain.


Quelques jours après l’annonce officielle de la nouvelle programmation, l’enthousiasme de la directrice générale du NACC, Marie Coderre, est encore très palpable. « La programmation, dit-elle, c’est la partie de mon travail que j’aime le plus. J’adore ça. »


C’est la 7e programmation qu’elle fait et elle a atteint ses objectifs au chapitre de la représentation locale, de la diversité d’arts scéniques… et de la qualité. Et elle s’est fait plaisir en même temps. « Il n’y a pas un spectacle qu’on présente que je n’aimerais voir, assure-t-elle. C’est un honneur de travailler avec ces artistes, et ils sont très heureux de venir à Yellowknife. »


La saison s’ouvre avec le pianiste, chanteur, compositeur et musicologue Jeremy Dutcher. Il ne reste plus qu’une centaine de locuteurs du wolastoq, la langue d’origine de la Première Nation du Nouveau-Brunswick dont fait partie Dutcher. Pour sauvegarder cette langue et les traditions musicales de son peuple, il a fait un travail considérable de recherches, transcrivant sur portées des chants conservés sur des cylindres de cire datant de 1907. Puis il les a réinterprétés, harmonisés avec sa formation classique.


« Jeremy Dutcher, sa carrière explose, c’est la vedette de l’heure, affirme la directrice du NACC. Je l’ai engagé juste avant ! Il est érudit autant dans la musique classique que dans sa propre culture. »
Le chanteur et pianiste sera à Yellowknife le 8 septembre et reviendra pour une tournée aux TNO du 31 janvier au 9 février.

Intergénérationnel
Du 17 au 27 septembre revient le désormais traditionnel Festival de musique et de spoken word Ko K’e, alors que cette année, Ernie Lennie, Wesley Hardisty, Maggie Mercredi et Kiera-Dawn Kolson se succéderont sur scène. Un spectacle très intergénérationnel, souligne Marie Coderre, où le génocide culturel est abordé de plusieurs points de vue, de Hardisty, un citoyen de 25 ans de Fort Simpson qui a appris à jouer du violon avec YouTube, à Ernie Lennie, un ancien fondiste olympique de 74 ans qui a été interné dans un pensionnat indien « C’est un artiste un peu oublié, mais incroyable, dit Marie Coderre. Il parle de sa vie, et je l’écouterais durant des heures. »


Entre ces pôles, la conteuse Maggie Mercredi, une comédienne très active dans les années 80 et qui revient avec joie sur scène, et la chanteuse et poétesse Kiera-Dawn Kolson. La mère de cette dernière, Brenda Kolson, également poétesse, devait faire partie du spectacle, mais est décédée en avril dernier. Kiera lui rend hommage sur scène.


Country pop

Peu connu chez les francophones, Jimmy Rankin est une immense vedette chez les autres Canadiens, que ce soit pour sa production en solo, plus country pop ou avec la Rankin Family, typique du son du Cap Breton. En trio à Yellowknife (20 octobre) et en duo dans le reste des TNO (14 au 22 octobre), Rankin fait en spectacle la rétrospective de 25 ans de carrière et s’ouvre aux suggestions du public.


La tournée de cet auteur-compositeur-interprète sera suivie à Yellowknife le 24 octobre par une prestation d’Amy Hillis et Katherine Dowling, respectivement violoniste et pianiste. La première est la plus récente lauréate du Concours de musique national Eckhardt-Gramatté, un des plus importants concours de musique contemporaine au pays. Hillis et Dowling interprèteront notamment une composition de Carmen Braden intitulée Foxy Fox’s Musical Games.


Shenandoah et Zenship
« Une des artistes autochtones les plus célébrées de son temps », la chanteuse Joanne Shenandoah est reconnue pour sa voix envoutante. De 1989 à 2011, elle a enregistré plus d’une quinzaine d’albums. C’est en solo, mais s’accompagnant de divers instruments, que cette légende vivante visitera les TNO du 12 au 19 novembre.
« Nous sommes l’étoile de la nation et nous avons les instructions originelles », prétendent les musiciens de Zenship, dont le spectacle (le 8 décembre, à Yellowknife uniquement), s’inspire de poèmes et d’images sur les différents stades de l’illumination. « Ce sont d’excellents musiciens de la scène de Montréal, de dire Marie Coderre. Ils ont réussi à fusionner différents genres comme le slam, le jazz, le funk et le chant de gorges. Ils donnent un spectacle à haute énergie avec beaucoup de surprises. »

 

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages