Articles de l'Arctique, 22 octobre 2021 : L’art ancestral du chant de gorge récompensé

L’artiste inuite Akinisie Sivuarapik a reçu le prix de l’artiste de l’année au Nord-du-Québec pour son implication dans la préservation et la transmission de l’art ancestral du chant de gorge. (Crédit photo : Jean-Marie Comeau)

L’artiste inuite Akinisie Sivuarapik a reçu le prix de l’artiste de l’année au Nord-du-Québec pour son implication dans la préservation et la transmission de l’art ancestral du chant de gorge. (Crédit photo : Jean-Marie Comeau)

L’artiste Inuk Akinisie Sivuarapik a remporté, le 2 octobre 2021, le Prix du CALQ – Artiste de l’année au Nord-du-Québec. Ce prix est décerné par le Conseil des arts et des lettres du Québec en partenariat avec l’Institut culturel Avataq et est accompagné d’une bourse de 10 000 $.

« Akinisie Sivuarapik est une artiste précieuse, pertinente et importante. Son implication est fondamentale pour la préservation, la transmission et la revitalisation du katajjaniq (chant de gorge), joyau de la culture inuite. L’impact de sa contribution est immense, non seulement pour sa communauté, mais aussi pour tout le Québec », ont mentionné les membres du jury réunis par le Conseil.

Originaire de Puvirnituq au Nunavik, Mme Sivurapik a appris le chant de gorge au contact de sa grand-mère et enseigne cet art ancestral aux jeunes générations du Nunavik et du Nunavut.

Elle a partagé son art lors de prestations en Europe et au Groenland, mais également à Montréal, où elle a participé au spectacle Chaakapesh, le périple du fripon avec l’Orchestre symphonique de Montréal en 2018.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561