Discours du premier ministre : L’agenda Handley

30 avril 2004
0 Commentaire(s)
Il est presque devenue tradition que le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest prépare un discours sur les TNO pour les membres de la Chambre de commerce de Yellowknife. Cette année, l’événement avait lieu le 23 avril dernier. Le nouveau premier ministre des TNO, Joe Handley, a poursuivi dans le même veine et, sans livrer de détails, a dressé un portrait de la situation qui prévaut actuellement dans les territoires.

Tout d’abord, le premier ministre a énoncé ses valeurs et celles de son gouvernement. M. Handley a réitéré son souhait de voir un gouvernement de consensus efficace. « Pas seulement avec les 19 députés de l’Assemblée législative, mais avec tout le leadership des Territoires du Nord-Ouest », a-t-il mentionné. Ce dernier a ajouté « que des décisions difficiles devront être prises, mais qu’il vient un temps où il est nécessaire de faire des compromis ».

À ce niveau, Joe Handley a parlé d’autosuffisance. Pas seulement pour le gouvernement territorial, mais aussi pour la population qu’il dessert. « Il faudra être plus efficace pour aider les gens à s’aider eux-mêmes. Nous ne pouvons pas tout faire pour les gens. Nous avons essayé et aujourd’hui, nous en payons le prix », dit-il.

Le premier ministre a aussi mentionné les thèmes principaux qui guideront les élus au cours de l’actuel mandat de l’Assemblée législative. La maximisation du potentiel des ressources humaines du territoire, l’efficacité organisationnelle du gouvernement, l’agenda social, la dévolution et le partage des ressources provenant des ressources naturelles, « même s’il faut travailler jusqu’à deux heures du matin chaque jour ». Il a aussi abordé la question du gazoduc.

En ce qui à trait à l’efficacité organisationnelle du gouvernement, M. Handley a mentionné que son gouvernement étudiait présentement l’idée de créer deux ministères, à partir de l’actuel ministère des Ressources, de la Faune et du Développement économique. « C’est ce ministère qui crée le tempo de l’économie des Territoires du Nord-Ouest. Il comprend la grande industrie, les petites entreprises, l’environnement et le tourisme. Ça n’aurait pas de sens de le laisser comme ça », dit-il, précisant que tous ces mandats deviennent trop lourds pour un seul ministère.

M. Handley voudrait que le tourisme figure dans le nom du nouveau ministère. « Nous devons mettre une emphase là-dessus. Nous sommes la seule administration canadienne qui n’a pas de ministère dont le nom contient le mot tourisme ».

Au chapitre de l’énergie, le premier ministre Handley a fait état des deux projets de développement hydro-électrique présentement à l’étude. Il s’agit de ceux de la rivière Talston et de la rivière de l’Ours. Selon lui, la réalisation de ces deux projets remplirait les besoins énergétiques des TNO à 80 % et constituerait un pas de plus vers la tarification unique en électricité. Le projet de la rivière Talston permettrait aussi un approvisionnement énergétique aux mines qui serait plus propre et moins coûteux. Quant au projet de la rivière de l’Ours, il pourrait permettre de fournir l’électricité nécessaire aux installations reliées au gazoduc de la vallée du Mackenzie.

M. Handley s’est aussi prononcé en faveur d’une Stratégie énergétique nord-américaine. « Nous sommes une grosse pièce de cette équation et je pense qu’il faut regarder ça. Je veux en discuter lors de la rencontre des premiers ministres et des gouverneurs de l’Ouest, en juillet, à Inuvik ». Rappelons que le premier ministre a lancé une invitation aux gouverneurs des états de l’Ouest des Etats-Unis, à assister à la réunion de juillet.

Mais le premier ministre a tout de même souligné l’importance de garder un équilibre entre le développement économique et la protection de l’environnement, invoquant qu’il s’agit d’un enjeu ayant été mentionné à plusieurs reprises par les différents leaders politiques du Nord.

Du côté de l’industrie du diamant, Joe Handley a mentionné que cette industrie fonctionnait « à plein régime » et il dit espérer qu’une entente sur les bénéfices sera bientôt signée .