S'abonner à Médias Ténois

Nouvelle association qui favorisera l'émergence des talents locaux : Intercré@tion voit le jour

20 juin 2003
0 Commentaire(s)
Les statuts et la demande de constitution en société pour Intercré@tion ont été déposés le 17 juin dernier. Le projet est l'initiative de la coordonnatrice d'Hyper-branché, Françoise Jaussoin. Après de nombreuses discussions avec Alain Bessette, du journal l'Aquilon, les deux en sont venus à la conclusion qu'il faudrait mettre sur pied une association qui donnerait de l'information à ceux qui souhaitent réaliser et voir distribuer leurs œuvres. Avec le projet Hyber-branché, Françoise a réalisé que les jeunes et les moins jeunes ont les idées et la motivation pour créer, mais tout ce qui touche à la production et la distribution leur est inconnu. Alain pour sa part, souhaite voir se développer des projets de reportages vidéo. Intercré@ation permettra donc la production vidéo, que ce soit journalistique ou pas, de prendre son envol.

Les principales missions d'Intercré@tion sont de promouvoir la création en français de vidéos et de médias convergents et d'appuyer les créateurs dans leur démarche de réalisation, de production et de diffusion. Aussi, l'association veut être un pôle central de ressources d'information. « Qu'est-ce que je peux faire? À qui puis-je m'adresser pour trouver des fonds? C'est de proposer aux porteurs de projets des ressources matérielles, mais aussi des ressources humaines » explique Françoise.

Donc, par exemple, si une personne intéressée à créer un documentaire se demande comment aller chercher du financement, ou comment faire pour que son documentaire soit ensuite projeté sur les écrans de différents événements, il n'aura qu'à venir cogner à la porte de l'Association pour trouver réponses à ses questions.

Pour les mois à venir, Intercré@ation se concentrera sur les projets déjà existants, soit le documentaire sur le perlage ou le film que Martin Boudreault et Julie Plourde tourneront cet été. La première chose à faire est donc de s'implanter dans un réseau qui existe déjà au pays. Il faudra faire savoir qu'il y a du talent et de la motivation à Yellowknife. « Quand j'ai contacté des personnes-ressorces pour le Festival du film francophone, tout le monde était étonné de voir qu'il y avait de la production vidéo dans le Nord » de raconter Françoise.

Il ne s'agira pas uniquement de vidéo. Si quelqu'un a un projet de création en graphisme par exemple, il pourra aussi bénéficier des services de l'Association. L'édition électronique, comme les DVD et les CD ont également leur place. Rien n'est mis de côté. L'Association veut également favoriser la capacité de créer dans les deux langues officielles, ce qui est fondamental pour aller chercher des opportunités de débouchés.

Intercré@tion est un projet indépendant de l'AFCY. Il est maintenant impératif, selon Françoise, de trouver des fonds pour embaucher une personne qui sera responsable de la coordination de l'Association.