S'abonner à Médias Ténois

Association des francophones de Fort Smith : En guise de reconnaissance…

28 avril 2011
0 Commentaire(s)
Vincent Méreault, Marie-Christine Aubrey et Mathieu Doucet, lors du Vin et Fromage organisé par l'AFFS, dans le cadre de l'exposition « Mémoires vives » de la Fédération franco-ténoise. (Photo : Courtoisie Slave River Journal)

Vincent Méreault, Marie-Christine Aubrey et Mathieu Doucet, lors du Vin et Fromage organisé par l'AFFS, dans le cadre de l'exposition « Mémoires vives » de la Fédération franco-ténoise. (Photo : Courtoisie Slave River Journal)

L’Association des francophones de Fort Smith présentera un gala, le 19 mai prochain, pour célébrer ses 26 ans et ses membres.


« On veut reconnaître nos membres fondateurs […], ainsi que les plus petits joueurs qui se sont démarqués », a partagé Mathieu Doucet, agent de développement à l’Association des francophones de Fort Smith (AFFS), au sujet du gala, qui se tiendra le 19 mai prochain, au Club de curling du centre récréatif de Fort Smith.  

« L’AFFS a vécu des temps difficiles dans les dernières années et il y a beaucoup de personnes qui se sont dévouées à 100 % sans jamais être vraiment reconnues », explique l’agent. La tenue de ce gala permettra donc à l’Association de reconnaître les piliers sans lesquels elle n’aurait jamais pu voir le jour et demeurer en vie, depuis 1984. Parmi ces acteurs clés, Monique Bird, Jeanne LeGuerrier et Marie-Christine Aubrey auront certainement une place de choix, lors de ce gala qui se veut sans prétention.

« Je veux que ce soit un souper, dans une ambiance relax », dit Mathieu Doucet. Selon lui, le gala permettra à l’Association de voir l’intérêt de la communauté à s’impliquer au sein de son organisme. En plus de présenter un service complet et un menu santé, l’AFFS compte terminer cette petite soirée sur une note musicale. « Ça représentera beaucoup pour l’Association et son avenir. »

Dans son effort à redonner un souffle à son organisme, l’AFFS a récemment adopté un tout nouveau logo. « Il a été présenté ici et là, mais il fera définitivement partie de notre gala », ajoute M. Doucet. « Nous en profiterons pour présenter la nouvelle AFFS », a-t-il informé. Une nouvelle affiche et un nouveau site Web sont d’ailleurs en pleine gestation. « J’ai vu quelques croquis et je peux dire que je ne suis pas déçu du travail qui a été fait », a d’ailleurs précisé l’agent au sujet du nouveau site Web, élaboré par Matthew Bird, un jeune homme de 17 ans. « Nous recherchons une nouvelle image plus jeune, à jour et moderne », partage M. Doucet. Un graphiste travaille aussi à la création d’une affiche pour l’Association.

En ce qui concerne la programmation régulière, M. Doucet se fait un peu plus réservé : « Les détails sont à venir… »

Il a cependant laissé tomber que des discussions avec Jeunesse TNO étaient en cours, quant aux possibilités reliées à leur camp d’été annuel. De plus, un rapprochement avec l’Association franco-culturelle de Hay River a été réalisé : « Nous sommes voisins et nous partageons les mêmes réalités », souligne-t-il. Il ajoute que l’équipe dynamique et ouverte de la Rivière aux Foins les incite à créer plus d’occasions de travailler ensemble : « Il a été mention d’un camping… »