S'abonner à Médias Ténois

NWT Track and Field Association : Des résultats prometteurs

20 juin 2013
0 Commentaire(s)
Mark Montinola prend son entraînement au sérieux et il compte bien se tailler une place aux Jeux d'été du Canada, en août. (Photo : Edith V-R)

Mark Montinola prend son entraînement au sérieux et il compte bien se tailler une place aux Jeux d'été du Canada, en août. (Photo : Edith V-R)

Trois élèves de l’école Boréale à Hay River ont été choisis pour se joindre au camp de sélection d’été de l’Association de Track & Field des Territoires du Nord-Ouest.

 

Mark Montinola, Nadia Wood et Cassidy Ring ont eu l’honneur d’être sélectionnés afin de participer aux compétitions d’athlétisme qui auront lieu du 19 au 21 juillet à Sherwood Park, en Alberta. C’est grâce à leurs résultats exceptionnels au Track & Field de Hay River, il y a bientôt trois semaines, que les trois jeunes athlètes ont été invités à se joindre au groupe de sélection de l’Association de Track & Field des Territoires du Nord-Ouest. Nadia Wood et Cassidy Ring sont dans la course afin de se tailler une place pour les Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes de Langley, en Colombie-Britannique, qui se dérouleront du 7 au 13 août 2013. Pour sa part, Mark Montinola tentera de se qualifier pour les Jeux d’été du Canada qui se tiendront à Sherbrooke, du 2 au 17 août 2013.

« Nous avons 42 athlètes en lice pour les Jeux d’été du Canada et 20 athlètes pour les Championnats nationaux de Langley, partout aux Territoires du Nord-Ouest. Nous en avons à Fort Smith, Fort Resolution, Inuvik et Yellowknife », partage Joe LeBlanc, entraîneur du groupe de sélection de Hay River. Quatorze athlètes ont été sélectionnés pour ces compétitions dans la collectivité. « Il s’agit sans doute du plus gros groupe que nous avons entraîné jusqu’à maintenant », ajoute M.LeBlanc. « Mark a de très bonnes chances de se qualifier, mais ce sera un peu plus difficile pour Nadia et Cassidy », confie l’entraîneur, qui croit toutefois au potentiel des jeunes athlètes.

« J’ai regardé les résultats des autres athlètes dans ma catégorie et je crois bien avoir de bonnes chances », soutient Mark Montinola qui s’entraîne au javelot depuis quelques années déjà. Le jeune homme n’en est pas à sa première compétition nationale – ayant déjà participé aux Jeux de la francophonie canadienne, à Sudbury, en 2011. « Ce qui m’importe, c’est de me dépasser moi-même. » Élève de 12e année, il a déjà commencé à tâter le terrain afin de poursuivre son entraînement lors de ses études postsecondaires, l’année prochaine.

Pour Ingrid Wood, mère de Nadia (qui s’entraîne à la course, tout comme Cassidy), c’est avec beaucoup de fierté qu’elle a appris que sa fille était invitée dans ce camp de sélection : « Ça fait longtemps qu’elle veut faire ça. Je suis vraiment fière qu’elle atteigne ses buts. » Face aux défis auxquels sa fille doit faire face, c’est avec sérénité que Mme Wood entrevoit les choses : « Nadia est assez mature pour gérer n’importe quels résultats. Elle continuera de persévérer dans son sport, même si elle ne fait pas l’équipe. »