Défense nationale : De nouveaux fusils, des avions revampés

Accompagné du ministre de la Défense Harjit Sajjan, le député des TNO Michael McLeod remet aux représentants des Rangers canadiens de Yellowknife le nouveau fusil C19. (Crédit photo : Denis Lord)

Accompagné du ministre de la Défense Harjit Sajjan, le député des TNO Michael McLeod remet aux représentants des Rangers canadiens de Yellowknife le nouveau fusil C19. (Crédit photo : Denis Lord)

La distribution des C19 est échelonnée sur plusieurs années.

Le ministre de la Défense du Canada était de passage à Yellowknife le 14 aout pour présenter le nouveau fusil C19 de calibre .308 aux Rangers canadiens.
Le C19, fabriqué par Colt à Kitchener (Ontario), remplacera le Lee Enfield 303 que les Rangers utilisaient depuis… 1947.


« Je suis très content, assure le sergent Jean-François Pélichowski, des Rangers. On en parlait depuis 2015. » M. Pélichowski n’a pas personnellement participé aux tests balistiques, mais il a pris une formation de maniement et de maintenance à Kitchener. Si le maniement est un peu différent, la maintenance est similaire au Lee Enfield, dit-il.
Pour le sergent, la nouvelle arme constitue une amélioration en soi puisque le Lee Enfield était vieux et que les pièces commençaient à être rares. Mais en plus, le C19 est réputé mieux résister au froid et aux écarts de températures. Il a été testé dans le Nord et dans une chambre froide, plongé dans l’eau salée, et lancé de haut.
Seul hic : « On ne sait pas quand on va les avoir, de dire Jean-François Pélichowski; c’est censé être plus tard cette année, mais on ne sait pas si tout le monde en aura. »


1800 Rangers canadiens sont placés dans 42 communautés à travers le Nord, a rappelé le ministre de la Défense, Harjit Sajjan; la nouvelle arme leur sera distribuée au cours des prochaines années.


La GRC sera également équipée de cette arme, dont les 7000 modèles auront couté 32,8 M$ aux Canadiens et, selon M. Sajjan, soutenu 90 emplois déjà existants et créé 30 nouveaux emplois, tous à Kitchener et sa région immédiate.
Selon les Forces armées canadiennes, le C19 est un fusil moderne dont la qualité de fabrication est supérieure au calibre .303. Il possède une meilleure performance, une mire sèche plus efficace et plus facile à ajuster, et un canon flottant.


Le C19 présente des dispositifs de sécurité facilement manipulables tant par les droitiers que les gauchers. Il possède aussi un garde de détente plus large, ce qui facilite l’utilisation efficace du fusil avec des gants d’hiver. Le C19 sera distribué avec un étui de transport rigide verrouillable ainsi qu’un étui souple.

Twin Otter
M. Sajjan a aussi rappelé que son gouvernement s’était engagé à remplacer les avions Twin Otter du 440e Escadron de transport de l’aviation royale canadienne. « Avant de lancer un appel d’offres, a-t-il dit, nous allons prolonger leur vie de sept ans. Les opérations ont déjà commencé [...] à Kelowna et on s’attend à ce qu’elles soient terminées en mars 2021, alors que l’on s’attend à ce que la flotte reste opérationnelle jusqu’en 2025. »


M. Sajjan a aussi annoncé que les règlements concernant les Rangers faisaient l’objet d’une mise à jour générale, incluant tout autant la chaine de commandement que les uniformes.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages