Une histoire de famille : Compétition culinaire

18 août 2000
0 Commentaire(s)
Cette grande compétition culinaire à laquelle participe un chef par province est une première expérience pour Pierre Lepage qui devra affronter douze grands chefs au pays, dont sa propre soeur. Cette dernière s'est méritée la médaille d'or lors du Tournoi des chefs durant quatre années consécutives.

Les ingrédients de cette compétition sont simples : une boîte à surprise remplie d'aliments mystères, une pincée de temps, beaucoup d'imagination et une bonne dose de créativité. Mercredi Pierre Lepage se fait recevoir par le chef du Nouveau-Brunswick. « Je visite le Nouveau-Brunswick, je m'attends à ce que la boîte contienne des fruits de mer, peut-être du homard, mais je peux avoir tort ! C'est pour cela que l'on dit boîte à surprises », s'exclame Pierre Lepage.

Lors de ce tournoi, chaque province ou territoire participant reçoit et est reçue par un homologue. Vendredi Pierre Lepage reçoit la personne représentant la Saskatchewan. La boîte à surprises contiendra donc des ingrédients du Nord. « Si les organisateurs connaissent vraiment le Nord, il y aura possiblement du caribou, des baies de geneviève et de la sauge», a souligné le chef.

Les participants sont jugés selon plusieurs critères dont le goût, la saveur, la présentation, l'utilisation du contenu de la mystérieuse boîte, l'hygiène et la tenue vestimentaire. « J'irai chez le coiffeur pour avoir une belle coupe de cheveux et gagner des points pour la présentation », affirme le chef en riant. « Je pense que le truc, c'est de vider la boîte et de prendre quelques minutes pour planifier l'entrée qui doit être servie dans les vingt-cinq prochaines minutes », ajoute-t-il plus sérieux. « Il faut arriver là-bas avec des couteaux bien aiguisés. C'est la seule façon de se préparer », indique Pierre Lepage.

C'est une première compétition de ce genre pour le chef franco-ténois et pourtant il ne se dit pas trop angoissé.« Je ne suis pas vraiment angoissé, mais trente minutes ca passe vite », avoue-t-il toutefois.

Trente minutes sont accordées aux participants pour explorer le contenu de la boîte et créer une entrée. Lors de la dégustation de cette dernière, les chefs continuent à travailler pour confectionner le plat principal. Pierre suggère que les organisateurs pourraient allouer 15 minutes aux chefs pour le mets principal ainsi que le même laps de temps pour le dessert. Pierre Lepage n'en est pas cependant pas à ses premières armes dans le domaine des compétitions culinaires. En 1998, il a remporté la Coupe du Canada en raflant la médaille d'or, et terminé quatrième à l'échelle mondiale.

Il a également remporté la Coupe des nations même si l'un de ses fours a cessé de fonctionner dix minutes avant le début de la compétition !
Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages