Bevington et la santé

25 juin 2004
0 Commentaire(s)
Bevington et la santé Le candidat néo-démocrate, Dennis Bevington, plaide en faveur d’un système public de soins de santé. Simon Bérubé C’est devant l’hôpital territorial Stanton, à Yellowknife, que le candidat néo-démocrate à l’élection du 28 juin prochain, Dennis Bevington, a répondu à l’appel de la Coalition canadienne de la Santé qui demandait à tous les candidats à l’élection fédérale de s’engager à défendre le système de santé publique. Celui-ci a solennellement signé un engagement à l’effet qu’il appuie la prestation de services de santé financés publiquement et qu’il fera tout ce qu’il peut pour mettre fin à toute forme de privatisation et protéger, ainsi qu’élargir, la prestation de services financés publiquement et sans but lucratif. Selon le candidat, la question de la santé est revenue dans toutes les discussions auxquelles il a pris part dans les communautés ténoises visitées jusqu’à maintenant. « Les chefs m’ont parlé des problèmes réels et incroyables auxquels ils font face dans le domaine de la santé. Ils se comptent déjà chanceux de pouvoir compter sur une ou deux infirmières, qui sont déjà surchargées de travail », de mentionner M. Bevington, qui croit qu’il devrait y avoir davantage d’incitatifs pouvant attirer les travailleurs de la santé dans les plus petites communautés. Selon le candidat dans la circonscription de Western Arctic, la plate-forme néo-démocrate peut répondre aux besoins du Nord, en appliquant les cinq principes contenus dans le rapport Romanow. Le point le plus important du rapport, selon lui, est le Fonds pour les communautés rurales et éloignées, « pour améliorer l’accès rapide aux soins. On doit mettre l’emphase là-dessus au prochain Parlement, puisque non seulement la santé est quelque chose d’important dans le Nord, mais il est important de fournir des soins équitables aux TNO », d’indiquer Dennis Bevington qui croit que, pour y arriver, la formule de financement au prorata de la population doit être changée. Quant à savoir si les provinces et les territoires devraient être libres de dépenser les sommes fédérales comme bon leur semble, en matière de santé, M. Bevington s’en remet à la plate-forme de son parti. « Il doit y avoir des bases fondamentales qui doivent être maintenues à travers le pays. Mais je pense que la plupart des provinces et territoires les respectent. Le NPD veut trouver les solutions qui fonctionnent pour les communautés qui vivent avec les problèmes. En tant qu’ancien maire et que personne provenant d’une communauté du Nord, je voudrais vraiment m’assurer que notre position reconnaît ça et qu’on fournisse la flexibilité aux provinces et aux territoires pour qu’ils fassent la bonne chose pour leurs résidents », fait valoir le politicien.
Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages