Musique : Aux jardins de la musique classique 5

Au XVe siècle, la musique écrite a deux grands axes de développement : celle des chansons religieuses catholiques et byzantines, et celle des chansons et des danses de cour.


Les chansons religieuses catholiques ont comme centres d’étude les monastères et les églises catholiques dans lesquels des moines et des chantres composaient des hymnes, messes, motets, et crédos, qui jusqu’au début de la Renaissance sont des compositions monodiques structurées par six notes musicales (de Ut à La) représentées par des symboles graphiques appelés neumes, qui étaient écrits sur des portées de quatre lignes. Ce sont les facultés de musique des universités européennes qui les développent vers les formes polyphoniques.


Parmi ces universités, l’Université de Paris joue un rôle important dans leur développement à travers les écoles de musique connues par le nom de Ars Antigua et Ars nova. Les scénarios majestueux des cathédrales gothiques avec ses arcboutants et ces hautes voutes soutenus par des colonnes de pierres et interreliées en ogives permettent la diffusion sonore des voix des chœurs, ce qui offre aux compositeurs des œuvres vocales polyphoniques le scénario idéal pour la présentation de ses œuvres.


La musique écrite des chansons et danses de cour se développe au début de la Renaissance dans les salons et jardins festifs des châteaux et des palais des royaumes de l’Europe. Centres dans lesquels des aèdes, rapsodes, bardes, vats, troubadours et trouvères partagent leurs compositions et les interprètes pour leurs rois, ducs, nobles et mécènes.


Parmi les duchés de l’Europe, ce sont les Duchés de Milan et de Bourgogne qui jouent un rôle important, car c’est là que vont rayonner des œuvres séminales à la musique classique occidentale. Au Duché de Milan, Domenico da Piacenza et Guillaume le Juif écrivent les livres De arte saltandi et choreas ducendi et Trattato dell' Arte del ballo, livres sur les techniques de la danse de cour qui seront la base du Ballet. La cour du Duché de Bourgogne soutient les travaux de Jacob Obrecht, de Guillaume Dufay et de Gilles Binchois de l’école franco-flamande qui rayonnent par ces œuvres vocales polyphoniques.


L’auteur anime Trésor de la musique classique à 21 h,
les dimanches et mercredis sur CIVR 103,5 FM et Radiotaiga.com.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561