Autonomie

 Après de longues heures de présentation devant ses membres votants, le nouveau chef de la Nation Dénée, a été élu à Hay River.

Un homme de Tulita, qui a été chef, négociateur et député. Ce leadeur va changer les choses. Non pas seulement parce que la Nation Dénée a été dirigée de la même façon depuis les 30 dernières années, mais aussi parce que Norman Yakeleya amène une expertise et une expérience qui peuvent aider la Nation Dénée. M. Yakeleya a été de tous les côtés des relations entre autochtones et gouvernement territorial depuis qu’il a dédié sa carrière au bénéfice de son peuple. Si son parcours n’est pas sans faute, c’est sa force et sa résilience qui lui permettent de se présenter et d’obtenir ce nouveau mandat. Le soir de son élection, il clame que c’est la famille le plus important. Il affirme que lorsque l’on prend la direction d’une organisation, c’est vers notre famille que l’on revient à la fin de la journée, ce sont eux qui écopent aussi de notre charge de travail.


Avec cet esprit familial, la Nation Dénée pourra peut-être réussir un de leur plus grands défis. Si le mandat de l’organisme est de protéger les droits des Dénés et de faire en sorte que les traités soient honorés, le chef Yakeleya va tenter d’élever le débat avec le Canada à un niveau d’égalité, de Nation à Nation. Il parle bien ici d’autonomie gouvernementale !


Ce sera sous la guidance des ainés, sous le conseil des femmes, avec les vœux des jeunes que le peuple déné sera géré au sein de sa transition post colonialiste. Il n’y aura plus personne pour lui dire quoi faire. La nation déné s’éloignera de cet intermédiaire qu'est le gouvernement territorial. Pour en faire un partenaire ?


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561