Incendies de forêt : 3400 hectares en flammes à proximité de Yellowknife

Le retardant (en rouge) est utilisé pour construire des lignes de contrôle des incendies. 
(Courtoisie ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles)

Le retardant (en rouge) est utilisé pour construire des lignes de contrôle des incendies. (Courtoisie ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles)

Le nombre d’incendies de forêt ainsi que la superficie totale brulée demeurent moindres que la moyenne des dix dernières années.

En date du 24 juillet, les sapeurs-pompiers du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MERN) combattaient un brasier de près de 3400 hectares situé à une quarantaine de kilomètres au nord de Yellowknife, près du lac Awry. Selon les autorités, des opérations au sol sont menées et l’incendie ne pose aucun danger immédiat pour la population.

Baptisé ZF-024, cet incendie a été causé par la foudre, comme un très grand nombre d’incendies aux Territoires du Nord-Ouest en 2019.


« Son comportement est extrême », disait la stagiaire en communications et en éducation du MERN, Amber Simpson, lors d’un point de presse le 22 juillet, mentionnant le temps chaud et sec. ZF-024 voyage vite et les flammes se rendent jusqu’aux cimes des arbres.


La stratégie des pompiers est d’empêcher le feu d’aller vers l’est en brulant les arbres et les broussailles jusqu’aux lignes de suppression. Une équipe d’une vingtaine de pompiers venus de l’Ontario prête mainforte aux sapeurs ténois.


Ces opérations menées depuis mardi, peuvent générer une fumée additionnelle, qui pourrait être visible au nord-ouest de Yellowknife. La fumée pourrait en outre obstruer la visibilité sur certains tronçons de la route territoriale numéro 3.

Feu à Tin Can Hill
La semaine dernière, un incendie s’est déclaré dans le boisé de Tin Can Hill, dans la périphérie immédiate de Yellowknife. Des hélicoptères ont été déployés et le brasier a pu être rapidement mis hors d’état de nuire. Ce feu aurait été provoqué par l’activité humaine.

Conditions extrêmes dans le Slave Nord
La région du Salve Nord est, de loin, la plus affectée par les feux de forêt saisonniers. En date du 24 juillet, 22 foyers d’incendie étaient actifs dans cette région où est située la capitale territoriale, pour un total de plus de 9000 hectares de forêt affectés.


Deux foyers d’incendie, d’une superficie de 20 et 100 hectares respectivement, se trouvent à moins d’une dizaine de kilomètres de la collectivité de Wekweeti.


Le feu du lac Marian, situé à une douzaine de kilomètres de Behchoko, fait l’objet d’une importante offensive. Six équipes de sapeurs appuyées de trois hélicoptères combattent le brasier d’une superficie de 163 hectares.


Aucun de ces incendies ne pose de danger immédiat pour la population.


On demande à la population d’user de vigilance. Les conditions sèches font en sorte que le risque d’incendie est considéré « extrême » dans l’ensemble du Slave Nord.

Sous la moyenne
En date du 24 juillet, 109 incendies avaient été répertoriés sur l’ensemble du territoire depuis le début de l’été 2019, dont 45 en activité, pour un total de 20 050 hectares brulés. Ces chiffres sont pour l’instant sous la moyenne des dix dernières années, qui est de 146 feux et 265 146 hectares brulés, selon les données du MERN.


Dans la région du Slave Sud, une trentaine de feux ont été déclarés depuis le début de la saison, parmi lesquels une douzaine sont toujours actifs. Parmi ceux-ci, les autorités ont tout particulièrement à l’œil un incendie de 2735 hectares dans les collines Cameron. Le braiser est situé à quelques centaines de mètres d’un camp d’exploration pétrolière désaffecté. Le risque d’incendie était considéré extrême à Fort Smith, Enterprise et Fort Providence et élevé à Kakisa, Hay River et Fort Resolution.


« On demande aux gens de continuer à respecter les interdictions de feu », souligne Amber Simpson du MERN.
Dame Nature est plus clémente dans les régions du Dehcho, du Sahtu et du Delta du Mackenzie. Le risque d’incendie demeure cependant élevé ou même extrême dans les collectivités suivantes : Wrigley, Fort Good Hope, Colville Lake, Inuvik et Tsiigehtchic.


Les citoyens sont invités à composer le 1-877-NWTFIRE pour signaler un incendie, ou encore le 1-867-445-5484 pour obtenir des informations à jour sur les conditions d’incendie.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561