Culture

11 octobre 2002

Avec une équipe d’animateurs en rotation, Le Relais constitue l’émission caméléon de la programmation de CIVR. Le Relais est l’une des plus vieilles émissions à être sur les ondes de CIVR Radio Taïga. Le concept provient directement de la formule utilisée par la communauté francophone à l’époque où trois heures de temps d’antenne étaient disponibles, le dimanche, à CKLB, dans le cadre de l...

11 octobre 2002

Questionnée sur la dévolution vers des gouvernements autochtones et la prestation des services à la minorité linguistique, la Commissaire Dyane Adam estime que le statut particulier des T.N.-O. devrait permettre une plus grande protection des droits linguistiques et donc, assurer la continuité des droits linguistiques en cas de transfert. « Puisque le territoire est plus près du fédéral que ...

11 octobre 2002

« Nous avons des raisons de nous réjouir mais également de nous impatienter, d’être bien alerte. » - Dyane Adam Du jamais vu : les langues officielles sont maintenant dans la ligne de mire des décideurs politiques. La Commissaire aux langues officielles, Dyane Adam, a tenu ces propos au lendemain de la publication de son dernier rapport annuel, le 3 octobre dernier. Enchantée par la tournu...

11 octobre 2002

Selon le président du Comité spécial sur la révision de la Loi sur les langues officielles, Steven Nitah, la Fédération Franco-TéNOise (FFT) a décidé de quitter le processus de consultation par stratégie politique. Le député Steven Nitah a fait un lien, cette semaine, entre le départ de la FFT des ateliers de travail sur la révision de la Loi sur les langues officielles et la poursuite jud...

04 octobre 2002

Le transfert des responsabilités entre gouvernements relègue parfois aux oubliettes les droits linguistiques. Avec le nouveau gouvernement Tlicho qui prend forme, où s’en iront les services en français ? La Commissaire aux langues officielles, Dyane Adam, a sonné l’alarme durant six ans. Le gouvernement fédéral a finalement réagi. Depuis le 1er avril dernier, tous les transferts de respons...

04 octobre 2002

Insatisfaite du rapport d’étape du Comité spécial, déposé en chambre en juin, la Fédération Franco-TéNOise se retire du processus de révision. Peu de temps après l’ouverture de l’assemblée des représentants des communautés linguistiques ténoises, qui se tenait le 1er et le 2 octobre à Hay River, le président de la Fédération Franco-TéNOise, Fernand Denault, a annoncé le retrait de l’organi...

27 septembre 2002

Tenez-vous bien, le 31 mars 2003, on entendra grogner, en anglais. En effet, cette date marquera la mutation de quelques cadres de la fonction publique fédérale ou une diminution de leur prime de rendement. La raison : leur incapacité de répondre aux exigences linguistiques de leur poste. On peut s’attendre à certaines récriminations au sein de la fonction publique, reproches qui seront cert...

20 septembre 2002

Les musiciens francophones en émergence aux Territoires du Nord-Ouest peuvent espérer faire carrière au pays. Les artistes musiciens des T.N.-O. peuvent rêver de scènes, tournées et spectateurs. De nouveaux programmes d’aide financière de la fondation Musicaction ouvrent la porte d’un monde habituellement réservé aux privilégiés. Pour les résidents des T.N.-O., plus besoin de croire que se...

23 août 2002

C’est sur la trame d’un événement grave que l’Aquilon se réjouit. La couverture des évènements du 11 septembre a permis au journal de remporter deux prix sur trois. L’Aquilon et son directeur, Alain Bessette, sont repartis du Gala de l’Association de la presse francophone (APF) avec trois prix sous les bras. L’hebdomadaire ténois a remporté la palme dans les catégories photographie de l’an...

23 août 2002

Le secteur des arts demande au gouvernement de soutenir l’industrie culturelle et artistique. Derrière les bâtiments des compagnies qui exploitent le diamant et le gaz naturel se profile une communauté artistique qui œuvre dans l’ombre. Enfant pauvre de l’économie ténoise, le secteur des arts se fait damer le pion par les gros joueurs économiques du Nord. Faute de moyens financiers et de r...