Recherche arctique : Vingt projets dégèlent 85 millions de dollars

02 avril 2009
0 Commentaire(s)
 Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien a annoncé les 14 premiers projets dans l’atrium ensoleillé de l’édifice Greenstone de Yellowknife. (Photo : Maxence Jaillet)

Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien a annoncé les 14 premiers projets dans l’atrium ensoleillé de l’édifice Greenstone de Yellowknife. (Photo : Maxence Jaillet)

 Le ministre Strahl a annoncé les récipiendaires du fonds fédéral pour la mise à niveau des installations de recherches clés dans l’Arctique.

Le gouvernement canadien considère la recherche sur l’Arctique comme un élément crucial pour atteindre ses objectifs de la Stratégie pour le Nord. Pour remplir les engagements qu’Ottawa a pris dans son Plan d’action économique, le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien s’est déplacé aux TNO et au Nunavut pour présenter une liste de 20 projets qui se verront rapidement octroyer un fonds de 85 millions de dollars destiné à l’infrastructure.

C’est le 30 mars à Yellowknife que le ministre Strahl a dévoilé les quatorze premiers récipiendaires, alors qu’il réservait l’annonce de six installations supplémentaires situées au Nunavut lors de sa visite le lendemain à Iqaluit.

« Grâce à cette initiative, plusieurs installations scientifiques dont la plupart sont situées au nord du 60e parallèle pourront rénover, améliorer et développer leurs infrastructures pour assurer que les scientifiques canadiens et internationaux puissent mener leurs recherches sur l’Arctique », a déclaré le ministre. Ce dernier a mentionné que certaines de ces installations n’avaient jamais été modernisées depuis leur construction, et que sans cette aide fédérale plusieurs auraient dû mettre la clef sous la porte. Selon lui, c’est ce qui explique pourquoi ce financement a été attribué parmi plusieurs projets plutôt que de favoriser trois ou quatre projets de plus grosse envergure.

Parmi les 20 récipiendaires se démarquent quatre projets qui touchent les TNO, dont deux s’adressent uniquement à des institutions ténoises. Le réseau de recherche sur la santé dans l’Arctique qui a été créé en 2005 recevra 1 605 670 dollars qu’il utilisera pour augmenter la superficie des installations de recherche sur la santé publique et à créer un centre de formation à Yellowknife dirigé vers les méthodes communautaires, la collecte des données et l’analyse pour la recherche en santé publique.

L’institut de recherche Aurora implanté en 1964 à Inuvik est l’un des quatre récipiendaires d’une enveloppe de 11 millions de dollars attribués dans le cadre de ce fonds d’infrastructure. Le financement servira à remplacer ses installations de recherches avec la construction de nouveaux locaux pour accueillir des espaces de bureaux et des laboratoires modernes.

« Ces modernisations apporteront un stimulus économique notable sur le court terme aux communautés du Nord. Notre vision à long terme est d’établir un solide réseau d'infrastructures de recherche pour soutenir la nouvelle station de recherche canadienne dans l'Extrême-Arctique, pour laquelle on réalise actuellement une étude de faisabilité de deux millions de dollars », d’expliquer M. Strahl. Cette nouvelle station de recherche de calibre international est devenue l’un des symboles de la Stratégie pour le Nord développée par le gouvernement fédéral. Cambridge Bay, Pond Inlet et Resolute sont les trois collectivités situées au Nunavut actuellement visées par l’étude de faisabilité qui devrait être achevée d’ici l’automne 2010.

Sur le site Internet du Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, on indique que ce financement de 85 millions de dollars serait transférable dès l’été 2009 et que les projets devront êtres concrétisés avant deux ans, soit le 31 mars 2011.