Une présence accrue sur le Web

10 septembre 2004
0 Commentaire(s)
C'est confirmé, le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO) disposera de 45 000 $ pour mettre sur pied un portail Internet et créer des sites Internet portant sur la francophonie ténoise. Le projet entre dans le cadre du programme Francommunautés virtuelles, financé par le ministère de l'Industrie du Canada.

C'est que le CDÉTNO s'est fait approcher, il y a quelques mois, par son équivalent yukonnais, qui voulait étendre son concept de portail Internet au-delà de ses frontières. La Saskatchewan a aussi joint le mouvement.

Le portail du Yukon, intitulé « Au Rendez-vous », permet aux différents organismes francophones de l'endroit d'afficher leurs nouvelles et, ainsi, tenir la population francophone de l'endroit au fait des derniers développements des organismes de l'endroit. « Après consultation avec les organismes ténois, nous avons décidé que le CDÉTNO serait le maître d'œuvre du portail pour les TNO, alors que la demande sera faite par le Réseau de développement économique et d'employabilité du Yukon », explique le directeur général du CDETNO, André L. Routhier.

L'enveloppe globale du projet, qui sera partagée entre le Yukon, la Saskatchewan et les Territoires du Nord-Ouest, est de 150 000 dollars. La part du gâteau qui revient au CDÉTNO a permis d'embaucher Stéphane Fiset pour concevoir le portail et le mettre en ligne. Ce dernier aidera aussi les différents participants à créer ou à perfectionner leur site Internet.

Selon M. Routhier, les organismes ténois devront cependant revoir leurs besoins, puisque, au départ, les trois demandeurs avaient espéré une enveloppe globale de 250 000 dollars. « Nous allons être obligé de rencontrer les organismes pour dire : "voici ce que vous vouliez faire et nous avons une ressource, mais nous ne pourrons pas tout faire". La prochaine étape sera donc de rencontrer les gens pour définir ce à quoi ils tiennent vraiment pour le terminer d'ici mars 2006 », explique-t-il.



Confirmation du financement



André Routhier a eu droit à une autre bonne nouvelle, la semaine dernière. Alors que le CDÉTNO devait composer avec des ententes de financement qui se renouvelaient tous les trois mois avec le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences, il a été confirmé que l'organisme ténois de développement économique aurait droit à une nouvelle entente qui s'échelonnera du 1er octobre 2004 au 31 mars 2005.

Toujours selon le directeur général du CDÉTNO, cette nouvelle entente permettra à l'organisme de faire davantage d'interventions. « Le nouveau programme vient confirmer le double mandat du Conseil, soit l'employabilité et le développement économique. Dans les dernières ententes, l'aspect développement économique avait assez été amputé de nos activités. Disons que nous sommes très heureux de pouvoir retourner à ce que je considère être notre mandat principal », dit-il.

À titre d'exemple, M. Routhier cite l'appui aux autres organismes. « En pratique, si d'autres organismes ont besoin d'aide, autant financière que technique, ou de payer des honoraires pour obtenir des services, nous ne pouvions pas le faire, mais maintenant, nous sommes en mesure de partager des coûts. »

Au chapitre du développement économique, proprement dit, « l'appui direct aux entreprises n'était pas nécessairement le bienvenu, alors que maintenant, ce sera accepté », de poursuivre M. Routhier, qui s'attend à ce que cette entente se chiffre à 192000$ pour le CDÉTNO.

La confirmation de ce financement ne se traduira cependant pas nécessairement en nouvelles ressources humaines.